News

Europe : 17.4 GW de puissance éolienne installée supplémentaire en 2021 – la Suède, l'Allemagne et la Turquie en tête du classement onshore

En 2021, de nouvelles éoliennes ont été installées en Europe pour une puissance de 17.4 GW. Le niveau record de 17.1 GW, datant de l'année 2017 a été dépassé. 11 GW de capacités supplémentaires ont été raccordées dans les 27 États de l'UE (UE-27). Il s'agit principalement d'éoliennes onshore, celles-ci représentant 81 % des 17.4 GW. La Suède, l'Allemagne et la Turquie ont construit la plupart des nouvelles éoliennes onshore. La Grande-Bretagne a installé la majorité des nouvelles éoliennes offshore et est en même temps arrivée en tête du classement pour la nouvelle puissance éolienne installée totale.

Augmentation des capacités onshore et offshore par pays. Diagramme : Wind Europe
Augmentation des capacités onshore et offshore par pays. Diagramme : Wind Europe

Fin 2021, l'Europe disposait d'une puissance éolienne totale de 236 GW. La puissance moyenne des nouvelles turbines onshore était de 4 MW, celle des turbines offshore de 8.5 MW.

11 % de moins que prévu
Les nouvelles capacités éoliennes ont augmenté en Europe de 18 % par rapport à 2020 et sont passées à 17.4 GW. 81 % de la nouvelle puissance installée est attribuable à l'éolien onshore. Dans l'UE-27, 11 GW ont été installés en supplément, dont 91 % pour l'éolien onshore. 3.4 GW de capacités éoliennes offshore ont été installées en Europe. Bien que 2021 fut une année record en termes de nouvelles installations (la barre des 17.1 GW de l'année 2017 a été dépassée), le nombre de nouvelles installations est resté 11 % inférieur aux prévisions. Pour cela, 25 GW de nouvelles capacités éoliennes onshore et 8 GW de nouvelles capacités d’offshore devraient être installées en moyenne par an au cours de la période 2022-2026.

Augmentation des capacités onshore et offshore par année. Diagramme : Wind Europe
Augmentation des capacités onshore et offshore par année. Diagramme : Wind Europe

La Grande-Bretagne en tête de l'éolien offshore
La Grande-Bretagne, la Suède, l'Allemagne, la Turquie et les Pays-Bas (dans cet ordre) sont les pays dans lesquels la nouvelle puissance éolienne installée est la plus élevée. Avec 2.1 GW, la Suède est le pays qui a installé le plus d'éoliennes onshore en Europe. La Grande-Bretagne a installé au total 3 GW de capacités éoliennes, dont 88 % pour l'éolien offshore. Par conséquent, la Grande-Bretagne arrive en tête pour l'installation de nouvelles capacités éoliennes offshore. La Suède (2.1 GW), l'Allemagne (1.9 GW), la Turquie (1.4 GW) et la France (1.2 GW) sont en tête du classement en ce qui concerne l'installation de nouveaux parcs éoliens onshore.

Plus de 20 % de courant éolien dans six pays
Au total, les parcs éoliens européens ont produit 437 milliards de kWh d'électricité en 2021. Ceci a permis de couvrir 15 % des besoins en électricité au sein de l'UE-27, plus la Grande-Bretagne. Le Danemark et l'Irlande restent, avec une part respective de 44 % et 31 %, les pays avec la part d'éolien la plus élevée dans le mix énergétique. Dans quatre autres pays, l'énergie éolienne a pu couvrir plus de 20 % de la demande d'électricité : le Portugal (26 %), l'Espagne (24 %), l'Allemagne (23 %) et la Grande-Bretagne (22 %). Aux Pays-Bas, le développement de l'éolien offshore a conduit en 2021 au doublement de sa part dans le mix énergétique en l'espace en un an seulement (de 3.4 % en 2020 à 7 % en 2021) ; au cours de la même période, la part totale de l'éolien dans le mix énergétique a augmenté de 12 % à 15 %. En Grèce également, l'éolien a fait en 2021 un véritable bond en avant en ce qui concerne sa part d’éolien dans le mix énergétique : de 15 % en 2020 à 18 % en 2021.

L'augmentation des capacités pourrait évoluer de cette façon jusqu'en 2026. Diagramme : Wind Europe
L'augmentation des capacités pourrait évoluer de cette façon jusqu'en 2026. Diagramme : Wind Europe

Les objectifs de l'UE ne seront pas atteints
Wind Europe estime que 116 GW de nouvelles capacités éoliennes seront installées en Europe au cours de la période 2022-2026, soit 23 GW en moyenne par an. Les trois-quarts de cette augmentation des capacités concerneront l'éolien onshore. Pour l'UE-27, l'association européenne de la branche s'attend à ce que des éoliennes d'une puissance totale de 18 GW soient raccordées en moyenne par an sur cette même période. C'est certes davantage qu'au cours des années précédentes, mais cela ne sera pas suffisant pour atteindre l'objectif de l'UE fixé à 40 % d'énergies renouvelables. Pour cela, 32 GW de nouvelles capacités éoliennes devraient être installées chaque année.

Scénarios d'augmentation des capacités par année et par pays. Diagramme : Wind Europe
Scénarios d'augmentation des capacités par année et par pays. Diagramme : Wind Europe

L'Allemagne devient le plus grand marché de l'éolien
En raison de l'augmentation escomptée des capacités éoliennes onshore au cours des cinq prochaines années (19.7 GW) et de l'augmentation des chiffres d'installation pour l'éolien offshore (5.4 GW), l'Allemagne va devenir, selon Wind Europe, le marché de l'éolien le plus dynamique d'Europe. Parmi les autres marchés réalisant de nouvelles installations conséquentes au cours de la période 2022-2026, on pourra compter la Grande-Bretagne (15 GW au total), la France (12 GW), l'Espagne (10 GW) et la Suède (7 GW).

Lire le rapport en anglais

Textes : Suisse Eole et ee-news.ch source : WindEurope

Tags

Acceptance, Économie/finance, International, Politique énergétique, Technique