News

SWG veut construire le parc éolien sur le Grenchenberg – les éoliennes prévues affichent 30% de puissance supplémentaire

Der Verwaltungsrat der SWG hält am Projekt «Windkraft Grenchen» fest. Die Überprüfung aufgrund des Urteiles des Bundesgerichts hat ergeben: Mit vier Windenergieanlagen neuster Technologie lässt sich annähernd gleich viel erneuerbarer Strom produzieren wie mit den 6 der ursprünglich geplanten Anlagen älterer Generation. Dadurch ist auch die Wirtschaftlichkeit weiterhin gegeben.

En automne 2021 a été démantelée la plus vieille « grande » éolienne de Suisse, construite sur le site de Montagne de Granges en 1994. Elle produisait près de 120‘000 kilowattheuresd’électricité par an et faisait figure de pionnière lors de sa construction. Isabelle Chevalley, présidente de Suisse Eole: explique : « Depuis, la technologie a fait d’énormes progrès: chacune des nouvelles éoliennes produira 60 fois plus d’électricité, c’est-à-dire plus de 7.5 millions de kilowattheures par an: c’est largement suffisant pour subvenir aux besoins d’un grand village!»

La décision du Tribunal fédéral
Fin novembre 2021, le Tribunal fédéral a refusé en grande partie les recours en suspens concernant le plan d’affectation du parc éolien de SWG sur le Grenchenberg. Il a cependant décidé que la distance entre les éoliennes et le lieu de nidification d’un couple de faucons pèlerins devait être d’environ 1000 mètres. Deux des six éoliennes prévues ne peuvent donc pas être réalisées. De plus, le Tribunal fédéral a imposé de surveiller de façon adéquate les dommages éventuels des éoliennes aux oiseaux et chauves-souris.

Puissance nettement plus élevée
Entretemps, SWG a analysé le jugement et ses conséquences sur le projet. D’après elle, le parc éolien pourra être exploité de manière rentable sur le Grenchenberg même avec les restrictions effectuées. Ceci résulte principalement du développement technique dans le domaine des éoliennes. En raison de la longue durée de la procédure pour le projet «Windkraft Grenchen», une nouvelle génération d’éoliennes est désormais disponible avec près de 30 pour cent de puissance supplémentaire. Avec elles, il est possible de produire avec quatre éoliennes autant de courant renouvelable qu’avec six éoliennes de la génération précédente. Les dimensions des éoliennes répondent aux exigences du plan d’affectation. Pour la réalisation des emplacements désormais autorisés, des investissements de l’ordre de 34 millions de francs sont prévus.

30 mio. de kilowattheures par an
«Avec le projet «Windkraft Grenchen», nous apportons un soutien notable à la réussite du tournant énergétique tout en contribuant à éviter une pénurie d’électricité en hiver en Suisse», explique Philipp C. Schnidrig, président du conseil d’administration de SWG. « Avec les 30 gigawattheures de courant, voire plus, que le parc éolien produira chaque année, nous pourrons approvisionner deux tiers des ménages et des entreprises à Granges.» Par ailleurs, la vérification du projet a mis en évidence que le plan directeur du Grenchenberg, compte tenu du jugement du Tribunal fédéral, avait du potentiel pour au moins deux éoliennes supplémentaires.

Tags

Acceptance, Communes, Économie/finance, Environnement, Politique énergétique, Protection de la nature, Riverain, Technique, Tourisme