News

La branche des renouvelables et le comité économie suisse pour la loi sur le CO2 – innovation, emplois et investissements pour la Suisse

Une alliance des industries pétrolière et automobile a initié un référendum contre la loi sur le CO2. La population suisse sera donc invitée à se prononcer sur le projet de loi – le 13 juin 2021. La branche des renouvelables, dont Suisse Eole en fait partie, ainsi que de nombreux acteurs de l’économie suisse, s’engagent activement en faveur du OUI à la nouvelle loi sur le CO2.

Selon plusieurs études, il est possible pour la Suisse de s’alimenter uniquement avec de l’énergie issue de sources renouvelables.
Selon plusieurs études, il est possible pour la Suisse de s’alimenter uniquement avec de l’énergie issue de sources renouvelables.

Selon plusieurs études, il est possible pour la Suisse de s’alimenter uniquement avec de l’énergie issue de sources renouvelables. En effet, en développant les principales sources que sont l’hydraulique, le solaire et l’éolien, nous sommes à même de lutter contre le changement climatique. Les trois technologies se complètent à merveille : L’éolien produit les deux tiers de son électricité en hiver. Cette énergie est donc indispensable afin de sécuriser l’approvisionnement et de compenser la baisse de production de l’hydraulique et du solaire, moins performants durant la saison hivernale.

L’éolien est le pilier du système énergétique renouvelable suisse durant les périodes froides : il permettra de limiter les importations d’électricité et d’éviter le renforcement coûteux du réseau électrique.

Prendre ses responsabilités ensemble
Le changement climatique se transforme progressivement en crise climatique : les glaciers fondent, les coulées de boue se multiplient, les inondations et les records de chaleur font la une des actualités. La Suisse vit elle aussi cette évolution : Le moment est venu de passer à l’action car notre pays a aussi besoin de solutions. Des entreprises conscientes de leurs responsabilités prennent donc cette initiative.


Emplois et investissements pour la Suisse
La nouvelle loi sur le CO2 est une garantie de prospérité, d’investissements et de sécurité d’emploi pour la Suisse. Grâce aux objectifs de réduction du CO2 définis, plus de 1,5 milliard de francs suisses de valeur ajoutée resteront chaque année dans le pays en créant des emplois et en développant notre prospérité. Cessons de dépenser des milliards de dollars annuels en importation pétrolière ! En plus de la baisse des coûts, cette stratégie amène des avantages considérables : réduction des nuisances, développement et création d’entreprises et grands nombres d’innovations. Les progrès de la Suisse passent par un engagementau sein d’une politique climatique sensée et efficace.

Une solution libérale et non bureaucratique
La nouvelle loi sur le CO2 est un bon compromis pour notre pays. Elle est soutenue par le Conseil fédéral et le Parlement, basée sur des conditions-cadres fiables et libérales. La loi sur le CO2 s’appuie sur des objectifs clairs, tout en laissant liberté et marge de manœuvre aux entreprises afin d’y parvenir. Elle vise également à réduire les formalités bureaucratiques en remplaçant 26 réglementations cantonales par une solution harmonisée pour toute la Suisse.

Enfin, voici la liste des neuf raisons pour lesquelles l’économie suisse est favorable à la loi sur le CO:

1 La protection du climat est un investissement rentable, car elle favorise l’innovation et la croissance en Suisse.

2 Les entreprises qui investissent dans des mesures climatiques en tirent un double avantage.

3 La loi sur le CO2 mise sur les taxes incitatives : les comportements respectueux du climat sont récompensés, les innovations sont encouragées.

4 Deux tiers de la taxe sur le CO2 seront directement redistribués à la population.

5 Le Fonds pour le climat est un instrument astucieux et équilibré, car il assure le financement d’investissements respectueux du climat.

6 Les propriétaires de maisons continueront d’être soutenus à l’avenir.

7 La nouvelle taxe sur les billets d’avion favorise l’innovation et les moyens de déplacement alternatifs.

8 L’essence et le diesel n’augmentent que légèrement, voire pas du tout.

9 La nouvelle loi sur le CO2 favorise les véhicules efficients et l’électromobilité.


Pour plus d'informations

Texte: Suisse Eole et Comité Économie suisse pour la loi sur le CO2

Tags

Acceptance, Cantons, Communes, Économie/finance, Environnement, Événements, Politique énergétique, Protection de la nature, Riverain, Santé, Technique