News

Priska Wismer-Felder élue nouvelle vice-présidente de Suisse Eole

Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 23 juin à Lausanne, les membres de Suisse Eole ont élu Priska Wismer-Felder, conseillère nationale et membre de la Commission de l’environnement et de l’énergie (CEATE) du Conseil national, en tant que vice-présidente de Suisse Eole. Les membres ont également décidé de renforcer la communication de Suisse Eole.

Après avoir assuré pendant quatre ans la vice-présidence de Suisse Eole, Karl Vogler a décidé de se retirer. Cette décision intervient alors qu’il avait déjà renoncé à se représenter au Conseil national l’automne passé. Isabelle Chevalley, présidente de Suisse Eole, l’a remercié pour son travail en faveur de l’énergie éolienne.

Priska Wismer-Felder, la nouvelle vice-présidente de Suisse Eole, développe avec son marie un projet comptant trois éoliennes.
Priska Wismer-Felder, la nouvelle vice-présidente de Suisse Eole, développe avec son marie un projet comptant trois éoliennes.

Un duo féminin préside le comité
La nouvelle vice-présidente de Suisse Eole Priska Wismer-Felder développe avec son marie un projet éolien à Rickenbach, leur domicile dans le canton de Lucerne. « Nous avons installé environ 100 kW de puissance photovoltaïque sur trois toits de notre ferme. Ce qui me semble très important en matière d’éolien, c’est sa complémentarité avec le solaire, surtout en hiver, mais également pendant la nuit et quand il ne fait pas beau », explique Priska Wismer-Felder. « Je suis très heureuse que Priska Wismer-Felder ait été élue », a souligné Isabelle Chevalley, « Priska et moi siégeons ensemble à la CEATE. Je me réjouis également de pouvoir compter une femme de plus au sein du comité ! »

Lionel Perret, directeur de Suisse Eole
Reto Rigassi, qui a été remplacé par Lionel Perret à la direction de Suisse Eole depuis début 2020, restera actif pour la Suisse alémanique : « Je faisais déjà partie du comité fondateur de Suisse Eole et j’ai été directeur pendant 10 ans. Ce qui m’a le plus marqué, c’est que j’ai énormément appris pendant tout ce temps et que je continue d’apprendre. » « Il y aurait des mandats peut-être bien moins difficiles que l’éolien » a souligné le nouveau directeur Lionel Perret, « mais je suis persuadé de l’importance de l’apport hivernal de l’éolien. À mon avis, cet apport est essentiel pour garantir un approvisionnement en électricité sûr à la Suisse, aussi pour le climat ! »

Les membres de Suisse Eole ont entre autres accepté de mieux concerter leur travail de communication à l’avenir, afin de coordonner leurs actions d’information au sujet de l’énergie éolienne.

Tags

Acceptance, Cantons, Communes, Événements, Politique énergétique, Technique