News

Modification de la loi sur l’énergie : demande d’un statut « prioritaire » de l’éolien pour l’approvisionnement hivernal

Bien que le Conseil fédéral reconnaisse, dans son projet de modification de la loi sur l’énergie, le rôle clef de la production hivernale, il ne propose pas d’instrument permettant de déployer suffisamment de technologies comme l’éolien, qui génère deux tiers de la production en hiver. Suisse Eole demande au Conseil fédéral de mettre en place un système adéquat garantissant une sécurité d’investissement pour l’éolien, qui fait actuellement l’objet de procédures d’autorisation s’étalant sur plus de 15 ans. De même que la grande hydraulique à accumulation, l’éolien doit obtenir un statut « prioritaire » pour l’approvisionnement hivernal.

Le Conseil Fédéral reconnaît sur plusieurs points l'importance clef de l'approvisionnement hivernal. Il prévoit la possibilité d'appels d'offres spécifiques afin d’augmenter les capacités de production d'électricité renouvelable hivernale en Suisse et suggère de remodeler un article de loi lié à notre sécurité d'approvisionnement. La large alliance autour de l'AEE demande, tout comme l’Elcom, à ce que l’approvisionnement hivernal reçoive un soutien particulier afin de garantir notre sécurité d’approvisionnement.

Des sites éoliens à forte composante hivernale doivent aussi pouvoir être désignés comme installations « prioritaires » par le DETEC. ©Photo : Käppeli_Rupert
Des sites éoliens à forte composante hivernale doivent aussi pouvoir être désignés comme installations « prioritaires » par le DETEC. ©Photo : Käppeli_Rupert

Statut « prioritaire » pour l’éolien
Le projet de la loi sur l’énergie prévoit que les énergies renouvelables jouent également un rôle déterminant pour le développement de la production hivernale et qu’elles puissent recevoir un statut « prioritaire » par le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). À ce titre, des sites éoliens à forte composante hivernale doivent aussi pouvoir être désignés comme installations « prioritaires » par le DETEC, aux côtés de la grande hydraulique à accumulation. Ils ne doivent pas être désavantagés par les appels d’offres. L’éolien est une solution essentielle dans ce cadre, avec son profil de production majoritairement hivernal : les éoliennes dans le Jura produisent 70 % de leur énergie entre octobre et mars, ce qui correspond à la production moyenne des éoliennes en Suisse.

Des primes de marché pour assurer les investissements en Suisse
Suisse Eole partage les objectifs et les propositions d’une large alliance autour de l'AEE Suisse réunissant les grands fournisseurs d’énergie, les services industriels et diverses associations professionnelles. Suisse Eole demande au Conseil fédéral un modèle de financement des énergies renouvelables efficace et axé sur le marché : le but est de mettre un terme au blocage actuel des investissements nationaux et de garantir la sécurité d’approvisionnement. L’alliance exige un tarif minimal pour les énergies renouvelables sur un marché de l'électricité subissant une concurrence directe face aux importantes subventions internationales accordées aux énergies fossiles comme le charbon, le gaz et le pétrole. Pour rappel, ces subventions sont en hausse chaque année et évaluées à $ 5'200 milliards par année selon le Fonds Monétaire International (FMI).

Profiter des ressources naturelles de notre pays
Le déploiement rapide d’un mix énergétique renouvelable basé sur l’éolien, le solaire et la biomasse en complément de notre pilier de l’hydroélectricité solide est indispensable pour la transition énergétique et climatique, mais aussi pour améliorer la résilience de notre approvisionnement énergétique en profitant des ressources naturelles locales de notre pays. L’éolien joue ici un rôle important pour l’approvisionnement hivernal.