News

Energie éolienne et accueil réservé à cette technologie – résultats de 30 ans de recherche en Amérique du Nord

30 ans de recherche sur l’accueil réservé à l’énergie éolienne par la population d’Amérique du Nord ont fourni des conclusions majeures mais il reste encore des lacunes à combler. C’est ce que montre la méta-analyse „Thirty years of North American wind energy acceptance research: What have we learned?” Il en ressort également que le soutien à l’énergie éolienne en Amérique du Nord est constamment élevé.

L’effet NIMBY n’est pas déterminant
Ainsi, contrairement à une opinion largement répandue, l’effet NIMBY („Not In My BackYard“, „Pas dans mon jardin“) n’est pas si déterminant pour expliquer le mauvais accueil reçu par un projet éolien. En revanche, les conséquences socio-économiques de l’énergie éolienne sont fortement liées à son acceptation. De plus, les nuisances sonores et l’impact visuel des éoliennes sont souvent perçus comme des nuisances et peuvent dès lors susciter des résistances. Lorsque ces préoccupations ne sont pas prises en compte, les conflits peuvent être exacerbés.

Equité, participation et confiance jouent un rôle majeur
Bien que les préoccupations environnementales aient leur importance, elles jouent un rôle moindre que d’autres facteurs. Elles peuvent favoriser le développement de l’énergie éolienne, mais aussi l’entraver. Les questions d’équité, de participation et de confiance pendant le processus de développement d’un parc éolien sont capitales, elles influent sur l’acceptation du projet par la population locale. En revanche, le seul impact de la distance aux éoliennes sur l’accueil réservé n’a pu être prouvé. Cependant, la distance a une influence sur d’autres variables explicatives comme le bruit.

Fort soutien à l’énergie éolienne
L’étude montre également qu’il n’est pas pertinent de concevoir le rejet d’installations éoliennes comme quelque chose qui doit être surmonté. Un tel comportement empêche le développement d’une bonne compréhension de l’énergie éolienne et la mise en œuvre de meilleures pratiques. Il ressort également de cette étude que le soutien à l’énergie éolienne en Amérique du Nord est constamment élevé.

Jusqu’à présent, les résultats de la recherche n’ont été mis en pratique que dans une mesure limitée. Pourtant, en tenir compte permettrait de réduire considérablement les conflits et les injustices perçues.L’étude cite d’autres sujets qui devraient être pris en compte dans les recherches sur l’acceptation.

Rand, J. and Hoen, B. (2017). Thirty years of North American wind energyacceptance research: What have we learned? Energy Research & SocialScience, 29,135-148

Tags

Acceptance, International, Recherche