News

Parc éolien de Sainte-Croix : le Tribunal fédéral a rejeté les demandes d'effet suspensif

Le Tribunal fédéral a rejeté les demandes d'effet suspensif déposées par plusieurs associations qui ont recouru contre la construction de six éoliennes dans les hauts de Sainte-Croix (VD). Dans deux décisions publiées le 1er février 2019, la haute cour se range à l'argumentation du maître d'oeuvre Romande Energie et du canton de Vaud. Les risques irréversibles pour l'avifaune invoqués par les recourants ne sont pas concrets à ce stade du projet, conclut le Tribunal fédéral. Il ne se justifie donc pas d'accorder l'effet suspensif.

L'Association pour la défense des Gittaz et du Mont-des-Cerfs, l'Association suisse pour la protection des oiseaux (ASPO/Birdlife Suisse), Helvetia Nostra et de nombreux particuliers ont déposé deux recours contre l'arrêt rendu le 8 novembre 2018 par la justice vaudoise. Le Tribunal administratif du canton de Vaud avait donné le feu vert permettant au projet de Sainte-Croix d’aller de l’avant : les documents attestant la durabilité du projet ont été considérés comme dignes de foi.

Text: Suisse Eole

Tags

Acceptance, Cantons, Communes, Environnement, Politique énergétique, Protection de la nature