News

Le Parlement du demi-canton de Bâle-Campagne s’est prononcé à l’unanimité contre des distances fixes entre les éoliennes et les zones résidentielles

Par 75 voix contre 0, le Parlement du canton de Bâle-Campagne a rejeté le postulat d’un groupe de détracteurs de l’énergie éolienne qui exigeait une distance fixe de minimum 700 mètres entre les éoliennes et les zones résidentielles. La décision du Parlement s’inscrit dans le prolongement du rapport de la Commission de la protection de l’environnement et de l’énergie qui précise que les réglementations existantes relatives à la distance entre les éoliennes et les zones résidentielles sont «pratiquement plus strictes dans le canton de Bâle-Campagne ou en Suisse qu’en Bavière, même si le texte du postulat exprime le contraire».

Le Parlement s’est appuyé sur les propos de la Commission qui affirme «qu’une procédure de planification [est en Suisse] un processus démocratique à la suite duquel une décision de l’assemblée communale ou du conseil municipal est prise. En Allemagne, les plans d’aménagement du territoire sont certes soumis à une participation, mais ne sont pas décidés par le peuple...» Suisse Eole salue la décision claire du Parlement du canton de Bâle-Campagne contre une distance fixe entre les éoliennes et les zones résidentielles.

Les réglementations existantes relatives à la distance entre les éoliennes et les zones résidentielles sont plus strictes en Suisse qu’en Bavière, même si le texte du postulat exprime le contraire.
Les réglementations existantes relatives à la distance entre les éoliennes et les zones résidentielles sont plus strictes en Suisse qu’en Bavière, même si le texte du postulat exprime le contraire.

En Suisse, la distance minimale par rapport aux bâtiments habités repose sur les dispositions de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit. Des demandes de distances arbitraires ne conduisent généralement pas au but visé: une distance bien précise peut être suffisante à un endroit, mais s’avérer trop petite à un autre endroit. La distance par rapport aux bâtiments habités résulte essentiellement des caractéristiques acoustiques des turbines sélectionnées, des caractéristiques du vent, mais également de la topographie et de la végétation qui influencent la propagation du son.. L’éloignement peut dès lors varier suivant les directions.

Tags

Acceptance, Communes, Politique énergétique