News

L’énergie éolienne devrait devenir la première source d’électricité dans l’UE d’ici 2027

Selon le World Energy Outlook 2018 de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la puissance éolienne installée aura déjà dépassé celle du charbon, du gaz et du nucléaire en 2027.En 2017, l’AIE supposait encore que cela ne se produirait que peu après 2030. Le 13 novembre dernier, les énergies renouvelables ont également reçu un coup de pouce du Parlement européen, qui a porté l’objectif des énergies renouvelables pour 2030 à 32%.

La production d’énergie éolienne en Europe devrait tripler d’ici 2040 pour atteindre 1100 milliards de kilowattheures.
La production d’énergie éolienne en Europe devrait tripler d’ici 2040 pour atteindre 1100 milliards de kilowattheures.

La production d’énergie éolienne en Europe devrait tripler d’ici 2040 pour atteindre 1100 milliards de kilowattheures. Pour Charles Dickson, de l’association WindEurope, cette évaluation de l’AIE est un signe de confiance dans la poursuite du développement de l’énergie éolienne en Europe et une conséquence logique, puisque l’énergie éolienne est désormais la moins chère des nouvelles sources d’énergie.L’expansion de l’énergie éolienne s’accompagnera de la création de nouveaux emplois.Mais l’électricité ne représente que 24 % des besoins en énergie de l’Europe, poursuit M. Dickson, à l’avenir le courant renouvelables sera davantage utilisées dans les secteurs du chauffage, des transports et des procédés industriels. Grâce aux plans nationaux sur l’énergie et le climat que les Etats membres de l’UE doivent présenter, les décideurs politiques peuvent désormais orienter les investissements dans cette direction.

Coup de pouce du Parlement européen
Les énergies renouvelables ont également reçu un coup de pouce du Parlement européen, qui a donné le feu vert, le 13 novembre, à un objectif plus élevé en matière d’énergies renouvelables : d’ici 2030, 32 % de la consommation énergétique finale de l’Europe devra provenir de sources d’énergie renouvelables. Le Parlement a ainsi confirmé un accord conclu au niveau politique en juin. Les gouvernements nationaux des Etats membres de l’UE doivent maintenant indiquer dans leurs plans détaillés en matière d’énergie et de climat comment ils entendent atteindre l’objectif des 32 %.

Communication d’informations importantes
En outre, les Etats membres doivent indiquer pour au moins les cinq ans prochains comment ils soutiendront les énergies renouvelables. Ces informations portent notamment sur le calendrier, l’étendue et le budget des futures enchères. L’industrie de l’énergie éolienne a un besoin urgent de ces informations afin de décider quand et où investir. Les Etats membres de l’UE peuvent également organiser des enchères relatives à des technologies spécifiques.

Le Parlement européen a également approuvé la simplification des procédures pour la construction ou le repowering d’éoliennes en fin de vie. En outre, les Etats membres doivent maintenant lever tous les obstacles aux accords sur l’achat d’électricité (PPA). Le débat sur la conception du marché européen de l’électricité n’est pas encore terminé.

2018 World Energy Outlook >>

Tags

Acceptance, Économie/finance, International, Politique énergétique, Technique