News

Un record d’énergie éolienne chasse l’autre

En 2017, le parc éolien de Juvent – le plus grand de Suisse – a produit beaucoup plus d’électricité que jamais, avec 74 GWh (2016 : 57 GWh). Au Danemark, avec 43.4 % d’électricité éolien, la production a atteint un nouveau record en 2017. 2018 a commencé avec des nouveaux records dans l’ensemble de l’UE.

Avec ses 16 éoliennes, le plus grand parc éolien de Suisse a produit assez d’électricité pour 22’000 foyers suisses économes en énergie. Après l’achèvement du repowering en 2016, la centrale a fonctionné pour la première fois toute une année en 2017 avec 16 installations de la dernière génération et elle a également bénéficié de bonnes conditions de vent.

De plus, les temps d’arrêt des installations ont pu être réduits : le parc éolien a été équipé en 2017 d’un «Condition Monitoring System» (CMS). Ce système permet de surveiller en permanence l’état de la transmission, de la génératrice et du roulement principal, ce qui permet de détecter les dysfonctionnements à un stade précoce. Grâce aux informations fournies par ce système, les travaux de maintenance peuvent être mieux planifiés et exécutés à temps, ce qui réduit encore les rares temps d’arrêt.

Le nouveau pavillon des visiteurs du Mont-Soleil a également établi un nouveau record avec près de 11’000 visiteurs. Photo : FMB
Le nouveau pavillon des visiteurs du Mont-Soleil a également établi un nouveau record avec près de 11’000 visiteurs. Photo : FMB

22.7% dans l’UE
Le 2 et 3 janvier, 2128 GWh d’énergie éolienne ont été produits en Europe, ce qui correspondait à 22.7 % de la demande en électricité à l’échelle européenne. La tempête du début de l’année 2018 a également établi un nouveau record pour la France : le 3 janvier, les éoliennes françaises ont produit 218 GWh d’électricité, couvrant 14,6 % des besoins en électricité de la France.

Le Danemark couvre 43% de sa consommation d’électricité avec du courant éolien
La production d’énergie éolienne au Danemark a également atteint un nouveau record en 2017 : les Scandinaves ont pu couvrir 43,4 % de leur consommation d’électricité grâce à l’énergie éolienne. Le pays souhaite maintenant investir dans le stockage de l’énergie et accroître ainsi son indépendance énergétique et sa sécurité d’approvisionnement. Jusqu’à présent, le Danemark a importé de l’électricité des pays voisins pour couvrir le reste de ses besoins en électricité : de l’électricité d’origine hydroélectrique de Norvège, nucléaire de Suède et photovoltaïque d’Allemagne.L’État scandinave a été distingué par l’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui a salué dans un de ses rapports la rapidité du tournant énergétique réalisé par le Danemark, devenu en deux décennies un „pionnier mondial de la décarbonisation“.

Texte : Suisse Eole, source : BKW/FMB Juvent, Wind Europe

Tags

Acceptance, Économie/finance, International, Technique