News

Le Conseil fédéral a adopté la Conception énergie éolienne

Lors de sa séance du 28 juin 2017, le Conseil fédéral a adopté la Conception énergie éolienne. Ce document fixe comment les intérêts de la Confédération sont à prendre en compte dans la planification d’installations éoliennes et indique des espaces susceptibles d’offrir un potentiel d’exploitation de l’énergie éolienne. Les responsables de la planification et les promoteurs de projets disposent ainsi d’une aide à la prise de décision et à la planification. „Ce concept constitue un pas important dans la bonne direction“, constate Reto Rigassi, directeur de Suisse Eole. Il souligne que d’autres mesures seront encore nécessaires.

Dans le contexte de la promotion des énergies renouvelables, la planification d’installations éoliennes s’est intensifiée. Ces planifications sont menées par les cantons et parfois aussi par les communes et sont complexes. La Conception énergie éolienne adoptée par le Conseil fédéral définit des conditions générales sur la manière dont les intérêts de la Confédération doivent être pris en compte lors de la planification d’installations éoliennes. Selon le communiqué de la Confédération, le travail des cantons et des communes comme celui des entreprises planifiant et réalisant des installations éoliennes s’en trouve facilité : « Ils disposent ainsi d’une aide à la prise de décision et à la planification, utile par exemple pour savoir comment prendre en considération les zones de protection de la nature et du paysage ou encore les installations techniques militaires ou civiles de la Confédération. » Suisse Eole indique que d’autres mesures seront encore nécessaires car les zones sous réserve de coordination et les zones à exclure en principe définies par la Conception sont relativement vastes, ce qui limite beaucoup les possibilités d’action des cantons et des communes.

Zones avec restrictions dues à des intérêts de la Confédération. Graphique: ARE
Zones avec restrictions dues à des intérêts de la Confédération. Graphique: ARE

Toujours pas de manuel EIE
„L’énergie éolienne peut apporter, en tant qu’énergie renouvelable propre et locale, une contribution importante à la sécurité de l’approvisionnement, notamment pendant la période hivernale. Les installations éoliennes représentent ainsi un bon complément aux infrastructures hydrauliques et solaires puisqu’elles fournissent les deux tiers de l’électricité produite en hiver. Le courant éolien constitue ainsi un bon complément aux centrales hydroélectriques et aux installations solaires“, explique Reto Rigassi. Suisse Eole rappelle que la branche attend depuis longtemps le manuel EIE de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Celui-ci représente un élément important pour fournir aux investisseurs la sécurité de planification requise.

Première pondération entre intérêts de protection et d’utilisation
La Stratégie énergétique 2050 s’attend à une nette augmentation de la production d’électricité issue de l’énergie éolienne, ce qui va de pair avec la construction de nouvelles installations éoliennes. Dans ce contexte, la Conception prévoit, dans la mesure du possible, une première pondération entre intérêts de protection et d’utilisation de la Confédération, et indique des secteurs ayant un potentiel d’exploitation de l’énergie éolienne. Tout en respectant la répartition des compétences entre la Confédération et les cantons, la Conception contient des dispositions contraignantes pour les autorités et des recommandations sur la prise en compte ultérieure des intérêts fédéraux.


La Conception énergie éolienne remplace les « Recommandations pour la planification d’installations éoliennes » de 2010.

Tags

Cantons, Communes, Politique énergétique, Technique