News

80 escortes de police par éolienne pour le chantier au Mont Crosin

Juvent SA remplace cet été les quatre plus anciennes éoliennes de Mont Crosin par des nouvelles plus puissantes. « 80 escortes de polices sont nécessaires pour l’acheminement d’une seule éolienne » expliquait André Friderici de Friderici Special SA, chargé du transport des éoliennes en Suisse, « il nous faut une autorisation par canton ». La police soleuroise par exemple accompagne les camions pendant un quart d’heure seulement.

Un des plus grand défi des travaux du repowering, est bel et bien le transport des installations. Les quelque 50 participants au séminaire des cantons de Suisse Eole dédié au thème « Démantèlement & repowering, l’expérience suisse » l'ont appris le 22 août 2016 sur les crêtes du Jura en dessus de St-Imier.

Ici, des plaques posées sur l’herbe permettent au camion de poursuivre son trajet…
Ici, des plaques posées sur l’herbe permettent au camion de poursuivre son trajet…

Dix camions pour une éolienne
Dix camions sont nécessaires pour une seule éolienne. Quant à la logistique, c’est un vrai défi : « A l’étranger, les conducteurs des camions roulent les trois quart du temps sur des autoroutes. Et autour des grands parcs éoliens des routes de service sont construites. » Quand les chauffeurs allemands arrivent en Suisse, ils sont surpris par les petites routes. C’est ici que l’entreprise Friderici Special est sollicitée pour son savoir-faire. Car nombreux sont les défis relevés: giratoires trop petits et/ou décorés, lignes de trolleybus et de chemin de fer, écriteaux bétonnés au bord des routes, etc. Des camions et remorques disposant d’un mécanisme pour abaisser et lever le niveau de leur chargement permettent d'éviter biens des obstacles. Pour les pâles, il y existe un mécanisme permettant de les dresser à 45°. Quand la technique ne suffit plus, il faut une autorisation pour chaque intervention majeure, comme par exemple les coupures d’électricité. Et lorsque les transports sont reportés, toutes les démarches recommencent à zéro. « A l’étranger, lorsqu'un arbre empêche un transport, on le coupe, en Suisse on minimise toujours la coupe d’arbres et de branches. » Les explications d'André Friderici ont très bien démontré que le « guichet unique » pour l’éolien planifié par l’Office fédéral de l’énergie pourrait rendre la tâche des transports moins difficile.

… sur la petite route à gauche qui mène au restaurant L’Assesseur au Mont Soleil.
… sur la petite route à gauche qui mène au restaurant L’Assesseur au Mont Soleil.

Retard de livraison
Sur les routes du Mont Crosin on évite les dommages aux terres agricoles. Les chemins avec une largeur de trois mètres sont élargis à quatre mètres pendant les travaux. Llà où c’est nécessaire et dans les virages on dépose des plaques en acier. « En raison d’un retard de livraison pour les éoliennes 7 et 8 nous avons dû enlever 1’300 plaques posées pour les remettre une semaine plus tard », a relaté Johannes Vogel, Directeur de Juvent SA, propriétaire du parc.

Le temps est également un critère important : « Pour renforcer les lignes du réseau au sol, il nous a fallu creuser la terre sur 2.3 kilomètres. Comme il a beaucoup plu, les propriétaires n’étaient pas contents. » La dimension plus importante des éoliennes posait également un problème : « Lors du montage des anciennes turbines, les nacelles ont été transportées en bloc. Cette fois-ci, en raison de leur taille, les nacelles ont été livrées en trois pièces. Pour le montage, il faut donc plus de place sur le chantier, » a expliqué Johannes Vogel. Ici également, il a fallu trouver un consensus : Vestas, le fournisseur des éoliennes a exigé une place de 100 sur 200 mètres pour le montage, ce qui est impossible sur les pâturages du Mont Crosin. Chaque chantier mesure maintenant environ 40 à 70 mètres.

Aucun recours
La mise à l'enquête du repowering a d’ailleurs démontré ce que beaucoup d’études ont déjà constaté : une fois qu’un parc éolien est en fonction, l’acceptation est bien plus grande que lors de la phase de projet. Le repowering des éoliennes au Mont Crosin n’a suscité aucune opposition.Le séminaire des cantons organisé par Suisse Eole avec le soutien de l’Office fédéral de l’énergie se tient une fois par année et a pour but d’informer les cantons sur l’énergie éolienne.

Le nez de la nacelle où sera installée une des pâles.
Le nez de la nacelle où sera installée une des pâles.
Les pales sont munies de « peignes » réduisant les émissions sonores.
Les pales sont munies de « peignes » réduisant les émissions sonores.
Les responsables des cantons examinent une des pales munies d’un système de chauffage pour éviter la formation de glace.
Les responsables des cantons examinent une des pales munies d’un système de chauffage pour éviter la formation de glace.
Pour les pâles, il y existe un mécanisme permettant de les dresser à 45°.
Pour les pâles, il y existe un mécanisme permettant de les dresser à 45°.
Les inserts métalliques des fondations des anciennes éoliennes ont été récupérés des fondations en bêton armé. Les anciennes éolienne seront réinstallées en Biélorussie et au Kazakhstan pour y produire de l’énergie renouvelable
Les inserts métalliques des fondations des anciennes éoliennes ont été récupérés des fondations en bêton armé. Les anciennes éolienne seront réinstallées en Biélorussie et au Kazakhstan pour y produire de l’énergie renouvelable

Tags

Acceptance, Cantons, Communes, Politique énergétique, Technique