News

L’énergie de réglage provenant de centrales éoliennes, un avenir pour la Suisse?

La promotion du développement des énergies renouvelables en Suisse fait déjà partie du premier paquet de mesures pour la stratégie énergétique 2050. Entre autres, la puissance générée par l’énergie éolienne, actuellement chiffrée à 100 gigawattheures, devrait être multipliée par six d’ici 2020 et par quarante d’ici 2050. A l’heure actuelle, seulement 0,2 % des besoins en électricité provient de l’énergie éolienne. Mais si l’on suit les objectifs de progression fixés, la part devrait augmenter au fur et à mesure en Suisse. Cela ouvre de nouvelles perspectives, telles que la contribution de l’énergie éolienne sur le marché de la puissance de réglage. L’ampleur que prend dans d’autres pays européens la fourniture de puissance de réglage provenant d’installations éoliennes peut aussi être observée au Danemark comme un article de Markus Bergmann sur le blog de BKW-FMB le démontre.

Markus Bergmann est responsable auprès de BKW-FMB de la vente directe de courant en Allemagne. Comparativement à l’Allemagne avec 42 Gigawatt, la capacité au Danemark installée reste relativement faible et s’élève à un peu plus de 5 GW, mais elle représente déjà plus de 42 % de la production brute en électricité. Depuis 2011, les exploitants d’installations éoliennes du Danemark ont par ailleurs la possibilité de participer au marché de l’énergie de réglage. Les faibles délais sont particulièrement remarquables. Au Danemark, l’offre d’énergie de réglage peut être envoyée ou modifiée jusqu’à 45 minutes avant la période d’exploitation. Cela contribue à améliorer considérablement la précision de la prévision pour les fournisseurs en énergie de réglage, elle-même étant directement liée au volume d’offre potentielle.

Article sur l’énergie de réglage provenant des éoliennes en Allemange et au Danemark

Tags

Économie/finance, International, Politique énergétique, Technique