News

Le Canton de Vaud approuve le plan partiel d’affectation du parc éolien "Sur Grati"

Après plusieurs années d’études approfondies et d’ajustements effectués pour répondre aux exigences de la Confédération et du Canton, ainsi qu’aux demandes légitimes des riverains et des associations de protection de l’environnement, le projet de parc éolien "Sur Grati" reçoit du canton de Vaud l’approbation préalable de son plan partiel d’affectation.

Cette importante étape permet aux initiateurs du parc éolien d’entrer dans une nouvelle phase de procédure qui traitera des recours pour aboutir à la délivrance des permis de construire. Les Communes de Premier, Vallorbe et Vaulion ainsi que VOénergies conservent intacte leur volonté de mener à bien ce projet bénéfique pour l’ensemble de la région. Les 6 éoliennes permettront d’assurer l’approvisionnement en électricité d’environ 11'000 ménages, de 4 personnes en moyenne, ce qui équivaut à une production énergétique nette d’environ 49'000'000 kWh/an. Les revenus liés à l’exploitation du parc éolien sont estimés annuellement à 144'000 francs par commune.

Implantation des éoliennes sur le site. Source : VOénergies
Implantation des éoliennes sur le site. Source : VOénergies

Les autorités des trois communes, sensibles aux vœux et remarques émis durant la procédure annoncent d’ailleurs une compensation en faveur de leur population. L’approbation des autorités cantonales vaudoises est une reconnaissance du travail effectué depuis 2008 pour élaborer un projet parfaitement réfléchi tant des points de vue technique et financier que du point de vue environnemental. L’endroit choisi résulte en effet d’une démarche d’identification rigoureuse. De nombreuses mesures de préservation de l'environnement ont été intégrées au projet, basées sur des études effectuées sur l'ensemble des domaines en lien avec les éoliennes, soit le paysage, le bruit, les forêts, la végétation et la faune, notamment les oiseaux résidants et migrateurs ainsi que les chauves-souris.

Réduction du bruit et de l’impact sur l’avifaune
En application du principe de précaution et dans un souci d’amélioration continue, les responsables du projet ont pris l’initiative d’intégrer de nouvelles mesures pour diminuer encore l’impact sur la population riveraine du parc et son environnement. Ainsi, les pales des éoliennes seront équipées de peignes permettant de réduire les émissions sonores. De plus, des mesures de gestion forestière favorables au développement de l'avifaune seront mises en œuvre avant l’exploitation du parc, sur près de 60 ha. Enfin, un système de détection automatique des flux migratoires des oiseaux permettra d’arrêter les éoliennes en cas de passages en nombre d’oiseaux migrateurs.

Source : VOénergies

Tags

Acceptance, Cantons, Communes, Environnement, Riverain