News

Vent frais pour l’énergie éolienne: renforcer la collaboration pour trouver de bonnes solutions

L’énergie éolienne est une source d’énergie durable importante pour la Suisse, en particulier durant les mois d’hiver. Malgré cet état de fait, les projets d’installations éoliennes suscitent souvent la controverse. Le WWF et Suisse Eole sont d’accord sur un point: moyennant une planification attentive, les intérêts de la protection de la nature et des espèces ainsi que ceux de l’énergie éolienne sont compatibles.

En matière d’énergie éolienne, la Suisse n’en est qu’à ses débuts. Elle ne compte ainsi que 37 installations de ce genre sur son territoire. La production d’électricité par le vent, avant tout en hiver, est pourtant essentielle et peut être réalisée sans nuire à l’environnement. Cette idée doit cependant encore faire son chemin auprès de la population, des associations de défense de l’environnement et des autorités.

WWF et Suisse Eole sont convaincus que des solutions consensuelles et défendables permettant la réalisation de projets éoliens sont possibles dans de nombreux cas.
WWF et Suisse Eole sont convaincus que des solutions consensuelles et défendables permettant la réalisation de projets éoliens sont possibles dans de nombreux cas.

WWF et Suisse Eole sont convaincus que des solutions consensuelles et défendables permettant la réalisation de projets éoliens sont possibles dans de nombreux cas. Et ce tout en préservant au maximum la nature et l’environnement. Les deux organisations se voient confirmées par les expériences positives réalisées à l’occasion de leur collaboration: réunis autour d’une table ronde, le WWF et Suisse Eole discutent des critères d’évaluation des projets d’énergie éolienne, des mesures visant à protéger la nature, des craintes ou des oppositions des organisations de défense de la nature et des défis auxquels est confronté le secteur de l’énergie éolienne. Les réunions sont en outre ouvertes à toutes les organisations. WWF et Suisse Eole souhaitent en effet que le dialogue sur l’énergie issue du vent soit le plus large possible. L’objectif est d’ouvrir la voie à la réalisation de 400 installations de ce genre, ce qui correspond au scénario 2035 de l’Alliance-Environnement.

Pour que ce projet puisse devenir réalité, il est nécessaire de clarifier les incertitudes liées à la mise en œuvre par la Confédération et les cantons. Sans la Conception énergie éolienne de la Confédération, qui n’est toujours pas finalisée, ni le manuel EIE, attendu depuis des années, la sécurité juridique ne pourra pas être améliorée pour les entreprises, les associations et les cantons.

L’approvisionnement électrique par le vent – qui complète la production hydraulique et solaire en hiver – est incontournable en Suisse. Elle est un élément important d’un approvisionnement énergétique durable, financièrement supportable et ménageant l’environnement.

Texte: WWF et Suisse Eole