News

Global Wind Energy Outlook 2016: d’ici 2020, l’électricité éolienne devrait doubler et représenter près de 8% de la consommation mondiale d’électricité

En 2015, 4% de la consommation mondiale d’électricité provenait de parcs éoliens. D’après le Global Wind Energy Outlook 2016, publié au mois d’octobre, ce chiffre devrait être multiplié par deux d’ici 2020 (7-9%). Selon les scénarios, l’électricité éolienne couvrira entre 18 et 41% de la demande mondiale d’électricité en 2050.

Fin 2015, la puissance installée dans le monde entier était de 433 GW ; environ 60 GW de capacités supplémentaires seront développés en 2016. En 2015, 110 milliards d’euros ont été investis dans la branche éolienne à l’échelle mondiale.

Aujourd’hui, l’énergie éolienne permet déjà d’éviter chaque année l’émission de 521 millions de tonnes de CO2 dans le monde entier. ©Photo: Vestas
Aujourd’hui, l’énergie éolienne permet déjà d’éviter chaque année l’émission de 521 millions de tonnes de CO2 dans le monde entier. ©Photo: Vestas

L’énergie éolienne joue d’ores et déjà un rôle très important sur le marché européen, comme le montrent les exemples suivants : le 15 mai 2016, le réseau allemand a été approvisionné à 100% avec du courant éolien et solaire. En Écosse, la production d’électricité éolienne a dépassé la demande d’électricité lors d’une journée de forte tempête en août dernier. Au Danemark, 40% de l’électricité est aujourd’hui déjà produite par les parcs éoliens.

Baisse considérable du CO2
Aujourd’hui, l’énergie éolienne permet déjà d’éviter chaque année l’émission de 521 millions de tonnes de CO2 dans le monde entier. À titre de comparaison : près de 43.2 millions de tonnes de CO2 ont été émises en Suisse en 2013. Selon les prévisions du Global Wind Energy Outlook 2016, la baisse de CO2 doublera jusqu’en 2020 grâce à l’énergie éolienne et décuplera, voire plus, jusqu’en 2050.

Chute constante des coûts
Depuis 2009, les prix des installations éoliennes ont chuté d’un tiers environ. L’énergie éolienne onshore représente aujourd’hui la technologie de production d’électricité la plus avantageuse. En Amérique, un kilowattheure d’énergie nucléaire coûte trois fois plus qu’un kilowattheure d’énergie éolienne. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, l’électricité produite dans les nouvelles centrales à charbon coûte près de 30% de plus que l’énergie éolienne. En Suisse, les longues phases de planification – plus de 10 ans en moyenne – entraînent toutefois une légère augmentation du coût de l’électricité éolienne.

Global Wind Energy Outlook 2016 (anglais)

Source: Global Wind Energy Council

Tags

Économie/finance, International, Technique