News

Une étape de plus franchie pour le parc éolien Eoljoux

Le Conseil communal du Chenit a validé à une large majorité le plan d'affectation partiel du parc éolien Eoljoux. Dans le même temps, il a décidé, par 33 oui contre 28 non, de soumettre la décision au peuple par voie de référendum spontané.

Selon le président du parti socialiste de la Vallée de Joux, «solliciter l'adhésion de la population permettra de calmer les esprits.» En effet, près de 150 manifestants, dont des citoyens français, attendaient les membres du Conseil communal à leur sortie de séance. Certains d’entre eux affirment vouloir aller jusqu'à la Cour des droits de l'Homme si nécessaire.

Le projet doit encore franchir plusieurs étapes. Tout d'abord la validation formelle du plan d'affectation par le Conseil d'Etat vaudois, estimée à plusieurs mois. Le montage financier – on parle actuellement d'une enveloppe de 60 millions – sera aussi présenté dans un prochain préavis. De plus, les sept éoliennes doivent être érigées sur l'Alpage des Grands Plats, qui est intégré dans un périmètre de l’inventaire fédéral des paysages. Le canton a demandé à exclure cet alpage du périmètre protégé pour faciliter la construction du parc éolien.

Tags

Acceptance, Communes