Suisse énergie

Contact:
Suisse Eole Centre Info
Crêt 108a
2314 La Sagne
T 032 933 88 66
F 032 933 88 50
contact(at)suisse-eole.ch

...........................................
Revue de presse
...........................................

Juvent SA dévoile les résultats d‘une étude inédite

Au niveau sonore, il est apparu que le bruit des pales dérange moins que celui du ventilateur dans la nacelle, dont l’impact acoustique est jugé dérangeant pendant la nuit, surtout en hiver. L'ombre portée, et l'effet stroboscopique associé, jugés selon les normes allemandes qui fixent à 30 heures par année (ou 30 minutes par jour) l’exposition maximale, concerne 15 maisons habitées à l’année et 15 résidences secondaires: une expertise plus approfondie sera menée. S'agissant des lumières nocturnes, l’Office fédéral de l’aviation civile s’est rendu sur place, le dossier est à suivre. Et pour ce qui est de l’impact visuel, certains voient des «monstres» dans les éoliennes de 100 mètres de haut alors que d’autres les jugent élégantes: affaire de subjectivité, classiquement.

La question de l’impact sur les animaux s‘est résumée surtout à une interrogation sur les pullulations de campagnols: sont-elles dues à un déficit de rapaces en raison de la présence des éoliennes? Il est permis de douter. De fait, les rapaces et les oiseaux en général semblent s’accommoder de la présence des aérogénératrices, et à une exception près, aucun oiseau mort n’a été retrouvé dans leur proximité. Par ailleurs les rongeurs passent naturellement par des cycles démographiques. Une étude sur plusieurs années permettrait de trancher.

Enfin, sans surprise, les nouveaux chemins et le trafic d‘une part, le tourisme d‘autre part (via notamment un sentier découverte) sont considérés différemment selon les intérêts: les propriétaires de  résidences secondaires y réagissent plutôt négativement, les agriculteurs s‘en accommodent, les restaurateurs s'en réjouissent…

Quand bien même Juvent SA respecte les obligations légales, elle entend réduire encore les nuisances, et investir dans ce sens. L’impact sonore sera mesuré selon les saisons et des solutions seront au besoin développées avec le fabricant des turbines. Il en ira de même pour les ombres portées et les lumières nocturnes. Quant à d‘éventuelles projections de glace en hiver, Juvent n’a pour l’heure enregistré aucun cas, mais les pistes de ski de fond sont tracées en conséquence, et un système d’avertissement électronique est à l’étude, qui s’activerait en situation de risque.

Referat_Chollet_fr.pdf
MM_Juvent_FR_.pdf
Referat_PMP_fr.pdf
Referat_VOJ_fr.pdf