News

Le parc éolien du St-Gothard franchit un nouvel obstacle - Le gouvernement tessinois rejette l’opposition de l’association pour le patrimoine

Le gouvernement tessinois donne le feu vert pour la construction de 5 éoliennes au Gothard. Il a rejeté un recours de la Società Ticinese Arte e Natura (Stan), l’association tessinoise pour la protection du patrimoine culturel, contre le permis de construire accordé au projet le 9 juin. La Stan a maintenant 30 jours pour faire appel de cette décision devant le tribunal administratif.

L’association de protection du patrimoine avait déjà fait opposition auprès du gouvernement cantonal à la modification du plan de zone. Le tribunal administratif cantonal a ensuite rejeté les objections de la Stan en 2015. Le projet de parc éolien aura sans aucun doute un impact sur le paysage, avait admis le tribunal administratif, mais cela ne signifie pas que le paysage sera dénaturé. Les emplacements prévus pour les cinq turbines sont à 2130 mètres d’altitude, soit «à une distance suffisante des bâtiments classés au sommet du col», selon les juges tessinois.

Mesures de compensation
Le tribunal administratif avait estimé que les objections de la Stan n’étaient pas fondées pour deux raisons. D’une part, les pics montagneux environnants relativiseraient la hauteur des mâts. D’autre part, les maîtres de l’ouvrage se seraient engagés à réhabiliter le sol autour des éoliennes et à enlever les dépôts de matériaux anciens. Les mesures de compensation comprennent également la pose sous terre de diverses lignes à haute tension. Reste à savoir si les juges administratifs réviseront leur appréciation de 2015 en cas de recours de l’association de protection du patrimoine.

Le tribunal administratif avait entre autres estimé que les pics montagneux environnants relativiseraient la hauteur des mâts. Photo : AET
Le tribunal administratif avait entre autres estimé que les pics montagneux environnants relativiseraient la hauteur des mâts. Photo : AET

Dans le cadre du projet de parc éolien, cinq éoliennes doivent être installées au col du Saint-Gothard. La puissance totale du parc éolien est estimée à 11,5 MW et la production annuelle à environ 20 millions de kilowattheures. Cela devrait permettre au parc éolien du Saint-Gothard de couvrir les besoins en électricité de plus de 6000 ménages économes en énergie, ce qui dépasse même la demande dans les districts de la Lévantine et de Blenio. Parco Eolico San Gottardo SA, qui a l’intention de construire et d’exploiter le parc, appartient à la compagnie d’électricité tessinoise AET (70%), aux Services industriels genevois (25%) et à la commune d’Airolo (5%).

Texte : Suisse Eole, sources : Urner Wochenblatt, Compagnie d’électricité tessinoise AET

Tags

Acceptance, Communes, Environnement, Politique énergétique