News

Une commune de Frise orientale mise sur l’énergie éolienne et le tourisme

La commune de Grossefehn a été élue «commune de l’énergie» du mois par l’agence allemande pour les énergies renouvelables (AEE). Cette commune de Frise orientale attire chaque année jusqu’à 180 000 touristes qui viennent y séjourner et se promener pieds nus dans le sable, cheveux au vent. Cette région offre un paysage culturel unique, avec d’anciens moulins à vent et de nombreuses éoliennes. «Grossefehn prouve avec brio que le tourisme peut aller de pair avec l’exploitation moderne de l’énergie éolienne», souligne Nils Boenigk, directeur général adjoint de l’AEE.

«Grossefehn prouve avec brio que le tourisme peut aller de pair avec l’exploitation moderne de l’énergie éolienne», souligne Nils Boenigk, directeur général adjoint de l’AEE.
«Grossefehn prouve avec brio que le tourisme peut aller de pair avec l’exploitation moderne de l’énergie éolienne», souligne Nils Boenigk, directeur général adjoint de l’AEE.

Le premier parc éolien de cette commune de Basse-Saxe de 14 000 habitants fut construit en 1999 déjà et a été constamment agrandi depuis. En 2014, un deuxième parc éolien est entré en fonction et des projets de repowering sont actuellement en cours pour remplacer les anciennes installations par des nouvelles. Un fort accent est mis sur la participation citoyenne. «Nous devons avoir les citoyens de notre côté. Il ne faut pas qu’ils apprennent par la presse ce qui se passe au pas de leur porte; nous avons le devoir de les intégrer à cette transition énergétique locale», souligne Olaf Meinen, le maire de Grossefehn.

Il n’y a jamais eu conflit Cela peut se traduire par des réunions d’information, un festival de musique dans le parc éolien ou encore une participation financière aux installations. Grossefehn illustre bien que le développement de l’énergie éolienne et le tourisme ne sont pas antinomiques. «Ici, il n’y a jamais eu conflit en la matière, bien au contraire: les touristes traversent à vélo les parcs éoliens et peuvent ainsi observer de près les installations», précise le maire Olaf Meinen. L’exploitation intelligente du vent est et reste indissociable du paysage de Grossefehn.

Un portrait détaillé (en allemand) de la commune de Grossefehn a été publié sur le site de Kommunal Erneuerbar.

Tags

Acceptance, Communes, International, Tourisme