News

"Parce que nous sommes jeunes, nous apportons une bouffée d’air frais !"

„Nous sommes une association de jeunes gens ordinaires qui regardent vers l’avenir et veulent faire avancer les choses“, a expliqué Matthias Jud de l’association Jugend Pro Windrad. A l’occasion du Congrès annuel de Suisse Eole du 21.3., qui a attiré une foule de participants, des sujets tels que la participation citoyenne, notre impact dans le changement climatique et le déplacement de colonies de fourmis ont été abordés.

Les „jeunes fous“ d’Appenzell ont fondé une association en réponse à l’opposition au parc éolien d’Oberegg : „Nous sommes indépendants et sans parti et notre but est d’exposer les avantages de l’énergie éolienne“, a présenté Matthias Jud, réviseur de l’association Jugend Pro Windrad, qui a été fondée au bistrot du village. „Nous nous investissons et nous avons un ancrage local. “ Quand on a plus de 35 ans, on quitte automatiquement le groupe. Matthias Jud est impressionné par la valeur ajoutée que peut apporter l’investissement dans le parc éolien dans une région périphérique comme l’Appenzellerland. Interrogé par le public sur l’identité des opposants aux deux éoliennes, il a répondu sans hésitation : „Ce sont pour la plupart des messieurs aux cheveux poivre et sel qui ne seront probablement plus parmi nous en 2030. Nous voulons ce parc éolien maintenant, pas dans 10 ou 20 ans !“, a-t-il relevé avec vigueur. (Voir aussi le communiqué de Suisse Eole et www.jugend-pro-windrad.ch )

„Nous sommes indépendants et sans parti et notre but est d’exposer les avantages de l’énergie éolienne“, a présenté Matthias Jud de l’association Jugend Pro Windrad, qui a été fondée au bistrot du village.
„Nous sommes indépendants et sans parti et notre but est d’exposer les avantages de l’énergie éolienne“, a présenté Matthias Jud de l’association Jugend Pro Windrad, qui a été fondée au bistrot du village.

Excursions avec pauses-café et journées d’information
„Pour informer les gens sur la ‚visibilité’ des éoliennes, il vaut la peine de les mettre dans un bus, de regarder un parc éolien de loin et de s’arrêter à six, quatre et un kilomètre de l’installation“, a expliqué Bene Müller, président et cofondateur de Solarcomplex. „Et puis vous servez du café et des gâteaux, si vous le pouvez au pied même des installations !“ Selon cet expert en énergie éolienne, ce type d’excursion avec pause-café est essentielle pour disposer favorablement les gens aux éoliennes. Solarcomplex détient une participation de 0,5 million d’euros dans le parc éolien de Verenafohren avec 10 autres sociétés. Ce parc éolien s’est réalisé sans oppositions importantes. Cela s’explique sans doute par le fait que 11 entreprises, dont deux coopératives, bénéficient aussi financièrement. Les trois éoliennes se trouvent sur les terres de 82 propriétaires forestiers. Un rendement des fonds propres de 5-6 % est attendu. „La réalisation d’une étude sur des chauve-souris - la barbastelle - ou encore le déplacement d’une espèce rare de fourmis, plus diverses manifestations d’information à la population comme celles des journées d’information sur le chantier ont permis, une bonne planification et un bon déroulement des travaux.“ Par ailleurs, l’Etat allemand du Bade-Wurtemberg, où se trouve le parc éolien de Verenafohren, aura fermé toutes ses centrales nucléaires dans 5 ans et toutes les centrales au charbon dans 25 ans. (Voir aussi Communiqué sur le parc de Suisse Eole et www.verenafohren.de )

„Pour informer les gens sur la ‚visibilité’ des éoliennes, il vaut la peine de les mettre dans un bus, de regarder un parc éolien de loin et de s’arrêter à six, quatre et un kilomètre de l’installation“, a expliqué Bene Müller.
„Pour informer les gens sur la ‚visibilité’ des éoliennes, il vaut la peine de les mettre dans un bus, de regarder un parc éolien de loin et de s’arrêter à six, quatre et un kilomètre de l’installation“, a expliqué Bene Müller.

Informations de base pour le parc éolien
„Pour nous aussi, les séances d’information constituent un instrument très important“, a expliqué José Basset de Vento Ludens. La société gère deux projets éoliens dans le canton de Vaud et deux autres dans celui de Soleure. A partir de l’exemple du parc éolien de la commune de Bavois (VD), ce spécialiste de l’énergie éolienne a présenté les différentes activités d’information visant à sensibiliser le public. José Basset est convaincu que l’information des représentants communaux et de la population locale joue un rôle majeur. Afin de fournir des informations sur le parc éolien de BavoisEole, qui comptera un maximum de 5 installations, Vento Ludens a notamment invité les résidents locaux à visiter les parcs éoliens du Peuchapatte et du Mont Crosin. En outre, un „apéro-expo“ a été organisé, au cours duquel les personnes intéressées ont eu l’occasion de découvrir l’énergie éolienne sur différents stands. „Chacun pouvait s’informer selon son niveau de connaissance“, a expliqué l’expert en énergie éolienne. Le projet a démarré en 2009, il a été retiré du plan directeur du canton de Vaud en 2012 mais a été réintroduit en 2015. Le plan d’affectation n’est pas encore passé en votation sur le plan communal. On peut s’attendre à une construction des éoliennes en 2020 : „Nous avons beaucoup de soutien de la part de partisans de l’éolien. Mais il est difficile de maintenir cette flamme pendant aussi longtemps !“ Actuellement, la plupart des conseillers municipaux sont de nouveaux venus et il faut tout reprendre depuis la base et répondre aux questions déjà posées quelques années en arrière. (Voir www.bavoiseole.ch)

„Pour nous aussi, les séances d’information constituent un instrument très important“, a expliqué José Basset de Vento Ludens.
„Pour nous aussi, les séances d’information constituent un instrument très important“, a expliqué José Basset de Vento Ludens.

„Nous devons réduire à zéro les émissions de CO2 !“
Reto Knutti, de l’EPF de Zurich, ancien auteur principal du rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), a commenté le changement climatique et ses effets, ainsi que les mesures correctives qui s’imposent : „La question est de savoir si nous voulons poursuivre une politique de bricolage ou si nous voulons sérieusement nous concentrer sur une société sans CO2 afin d’atteindre l’objectif des 2 degrés“. Il ne s’agit pas simplement d’émettre moins de CO2 : „Même si tout d’un coup nous n’émettions plus du tout de CO2, la concentration de CO2 ne diminuerait que très lentement. Le CO2 est presque aussi toxique que les déchets radioactifs ! Nous devons donc réduire les émissions à zéro le plus rapidement possible afin d’atteindre l’objectif des 2 degrés. “ L’influence de l’homme sur le changement climatique est scientifiquement incontestée dans le monde entier : „L’être humain a déséquilibré le système.“ Même s’il y a eu des réchauffements et des refroidissements par le passé, le réchauffement actuel est 10 à 100 fois plus rapide.

Reto Knutti, l’influence de l’homme sur le changement climatique est scientifiquement incontestée dans le monde entier : „L’être humain a déséquilibré le système.“
Reto Knutti, l’influence de l’homme sur le changement climatique est scientifiquement incontestée dans le monde entier : „L’être humain a déséquilibré le système.“

„La glace fond à 0 degré, que vous soyez de gauche ou de droite sur l’échiquier politique“ a déclaré laconiquement Reto Knutti. Les 800 mètres d’épaisseur du glacier d’Aletsch sur la Konkordiaplatz auront fondu d’ici à 2100. La fonte des glaciers peut s’observer dans le monde entier. Le phénomène est désormais irréversible. „A l’échelle de notre temps, le changement climatique ne peut plus être inversé. “ Reto Knutti se préoccupe notamment des réserves d’eau potable. Le problème est que certains pensent à demain et aux autres, tandis que d’autres ne pensent qu’à eux-mêmes. „La science pose le diagnostic mais c’est la société qui doit savoir comment elle veut y faire face. En fin de compte, ce sont nos valeurs qui sont décisives !“

Werkstattgespräch: Vision "Null" from Climate Science Visuals on Vimeo.

Le GREE – d’une communauté d’achat à une représentation d’intérêts
„Grâce au GREE, le Groupement romand pour la promotion de l’énergie éolienne, nous pouvons maintenant parler d’une seule voix en tant que planificateurs de projets“, a déclaré Etienne Roy, le président du GREE. Cela se révèle particulièrement intéressant pour tous les contacts avec les autorités. „Nous avons uni nos forces pour contrer les adversaires de l’éolien.“ Il s’agit par exemple de standardiser des soumissions de projets ou des réponses à des questions juridiques. Le GREE réunit des entreprises et des fournisseurs d’énergie qui souhaitent mettre en œuvre des projets éoliens. „Notre objectif est également de fournir aux politiciens des informations étayées sur le potentiel de l’énergie éolienne.“ Le vote positif sur le parc éolien Bel Coster, en mars, reflète l’accueil positif réservé à l’énergie éolienne (voir communiqué de Suisse Eole).

„Grâce au GREE, le Groupement romand pour la promotion de l’énergie éolienne, nous pouvons maintenant parler d’une seule voix en tant que planificateurs de projets“, a déclaré Etienne Roy.
„Grâce au GREE, le Groupement romand pour la promotion de l’énergie éolienne, nous pouvons maintenant parler d’une seule voix en tant que planificateurs de projets“, a déclaré Etienne Roy.

Florence Schmidt, directrice du GREE, a expliqué : „A l’origine, nous avons voulu constituer un groupe d’achat car il est difficile d’obtenir de bons contrats en Suisse, où il n’y a encore que deux entreprises qui vendent des éoliennes.“ Entre-temps, le GREE est aussi devenu un lieu d’échange, où l’on discute de problèmes politiques ou autres et où l’on développe des solutions communes : „Comme le développement de projets en Suisse prend beaucoup de temps, le soutien moral est aussi un point important !“ Le GREE s’investit aussi dans les médias sociaux avec notamment sa propre page Facebook. (Voir gree-suisse.ch et www.facebook.com/energieeolienne

Florence Schmidt : „A l’origine, nous avons voulu constituer un groupe d’achat car il est difficile d’obtenir de bons contrats en Suisse, où il n’y a encore que deux entreprises qui vendent des éoliennes.“
Florence Schmidt : „A l’origine, nous avons voulu constituer un groupe d’achat car il est difficile d’obtenir de bons contrats en Suisse, où il n’y a encore que deux entreprises qui vendent des éoliennes.“

Guichet Unique dès le 1er juin
„Le 1er juin, nous inaugurerons officiellement le Guichet Unique“, a déclaré Katharina Meyer, directrice du Guichet. „Il y a de nombreux intérêts fédéraux à prendre en compte lors de la planification de projets d’énergie éolienne, ainsi qu’un grand nombre d’agences fédérales qui prennent position ou accordent des autorisations.“ Jusqu’à 15 autorités fédérales différentes sont impliquées dans un projet éolien. Katharina Meyer sera responsable de la clarification et de la systématisation des processus internes à la Confédération et de l’aperçu des projets existants et des procédures en cours. Le Guichet Unique est aussi une plateforme d’information pour tous les acteurs concernés. Outre les autorités fédérales, cantonales et communales, il s’agit de tous ceux qui s’intéressent à l’éolien y compris les journalistes.

„Le 1er juin, nous inaugurerons officiellement le Guichet Unique“, a déclaré Katharina Meyer, directrice du Guichet.
„Le 1er juin, nous inaugurerons officiellement le Guichet Unique“, a déclaré Katharina Meyer, directrice du Guichet.

„Le manuel de l’OFEV sur l’énergie éolienne montre qu’il reste encore beaucoup à faire au niveau fédéral“, a déclaré d’entrée de jeu Karl Vogler, conseiller national et vice-président de Suisse Eole, „Voilà déjà sept ans qu’il est en préparation et pendant ce temps les éoliennes construites à l’étranger tournent à plein régime !“

En guise de bouquet final, David Bröckelmann a évoqué -  malheureusement qu’en allemand – les préoccupations de l’industrie éolienne et celles des opposants.
En guise de bouquet final, David Bröckelmann a évoqué - malheureusement qu’en allemand – les préoccupations de l’industrie éolienne et celles des opposants.

En guise de bouquet final, David Bröckelmann, acteur, artiste de cabaret et imitateur, a évoqué -malheureusement qu’en allemand – les préoccupations de l’industrie éolienne et celles des opposants, avec des personnalités allant de Pascal Couchepin et Moritz Leuenberger à Christoph Mörgeli et Thomas Bucheli, en passant par Hakan Yakin et Matthias Hüppi. Un feu d’artifice de mots d’esprit et d’imitations et un vrai défi pour les zygomatiques.

Texte et photos : Anita Niederhäuser, sur mandat de Suisse Eole

Tags

Acceptance, Cantons, Communes, Environnement, Événements, Politique énergétique, Technique