News

Feu vert pour le parc éolien du Saint-Gothard : l’association tessinoise de protection du patrimoine renonce à faire recours auprès des tribunaux administratif et fédéral

Un recours devant le tribunal administratif tessinois aurait été la prochaine étape à franchir pour l’association tessinoise de protection du patrimoine. Mais la Società Ticinese Arte e Natura (Stan), la section tessinoise de Patrimoine suisse, a décidé d’y renoncer. En juin, les opposants à l’énergie éolienne faisaient encore état de leur volonté d’aller jusqu’au tribunal fédéral. « Après une analyse approfondie des perspectives légales de succès et des risques financiers», la Stan a déclaré à l’hebdomadaire Urner Wochenblatt être arrivée à la conclusion qu’il serait préférable de renoncer au recours.

Fin août, nous avions informé quant à la possibilité d’un tel recours. (Le parc éolien du St-Gothard franchit un nouvel obstacle…). Selon l’Urner Wochenblatt, les partisans de la protection du patrimoine espèrent maintenant que la «conjoncture actuelle mettra des bâtons dans les roues des maîtres de l’ouvrage». Selon la Stan, le contexte économique difficile dans le secteur de l’électricité pourrait amener la société tessinoise Azienda Elettrica Ticinese (AET) à ajourner le projet. Les prix de l’électricité, en hausse depuis un an et en très forte hausse depuis mi-2018, semblent aller à l’encontre des espoirs de la Stan.

Source : Urner Wochenblatt et autres comptes rendus dans les médias