News

La conseillère fédérale Doris Leuthard prend position pour l’énergie éolienne

Le 9.3.17, Fabio Regazzi a soumis au Conseil national le postulat „Installations éoliennes. Incidences sur les mammifères terrestres, notamment les ongulés“. La conseillère fédérale Doris Leuthard y a répondu, de manière pragmatique, via un joli et piquant plaidoyer : „On peut commander toutes sortes de rapports et de statistiques et étudier les ongulés après avoir analysé les populations d’un grand nombre d’oiseaux. Vous vous engagez toujours pour réduire les paperasseries et utiliser moins de ressources et vous voulez maintenant… je ne sais quoi encore.

Nous nous sommes toutefois renseignés, Monsieur le conseiller national : en réalité, il n’y a pas d’études scientifiques dans le monde sur le sujet car ce n’est apparemment pas un problème sur le plan mondial. (…) Dans le land allemand du Bade-Wurtemberg, pas très loin de la frontière suisse, on a simplement compté le nombre d’éoliennes, car il y en a beaucoup ; (…). On a ensuite comparé ces données avec les statistiques sur la chasse. Je peux vous dire que durant la période au cours de laquelle le nombre d’éoliennes a été multiplié par quatre, les statistiques de la chasse dans ce land ont enregistré un accroissement de toutes les espèces de gros gibier que l’on peut chasser, que ce soit le cerf, le daim, le chevreuil ou les autres espèces concernées. On peut donc en conclure qu’il n’y a pas eu d’atteinte à ces populations.“

Suite à cela, le Conseil National a rejeté le postulat.

Source : Services parlementaires

Tags

Acceptance, Environnement, Politique énergétique, Protection de la nature, Technique