News

Etude OFEN : photovoltaïque et éolien en tête quant au potentiel, coûts et faible impact environnemental d’ici 2050

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) fait régulièrement évaluer les coûts, les potentiels et l’impact environnemental des technologies de production de l’électricité. Du point de vue du potentiel, de la baisse des coûts, le photovoltaïque et l’éolien sont imbattables. Quant à l’éolien, il est en tête ne matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Parmi les énergies renouvelables en Suisse, les installations photovoltaïques présentent le plus grand potentiel de développement pour 2035 et 2050 (l'étude ne tient compte que des installations sur toiture). Les éoliennes ont également un potentiel de développement substantiel pour les deux années de référence. Il en va de même (à long terme, soit à l'horizon 2050) pour la production d'électricité issue de la géothermie profonde. Cette option est toutefois grevée de grandes incertitudes techniques. La production d'électricité à partir de biomasse peut elle aussi augmenter, notamment grâce à l'exploitation énergétique d'une plus grande partie du lisier généré par l'agriculture. Il existe aussi un potentiel de développement non négligeable dans le domaine de la force hydraulique, mais celui-ci dépend toutefois fortement du contexte économique, politique et sociétal.

Aspects environnementaux
La production d'électricité des centrales hydrauliques, des centrales nucléaires et des éoliennes génère aujourd'hui le moins d'émissions de gaz à effet de serre, alors que l'électricité produite par les centrales à charbon en occasionne le plus. Les émissions de gaz à effet de serre des centrales à cycle combiné au gaz naturel et des centrales à charbon pourraient être réduites de manière substantielle à l'avenir grâce à la capture du CO2. En revanche, les émissions issues de la production d'énergie nucléaire et d'énergie fossile sont appelées à augmenter à l'avenir en raison du manque de disponibilité des agents énergétiques que sont l'uranium, le gaz naturel et le charbon.

Source: Office fédéral de l'énergie

Tags

Économie/finance, Politique énergétique, Technique