Suisse Eole
    Suisse énergie

    Contact:
    Suisse Eole Centre Info
    Crêt 108a
    2314 La Sagne
    T 032 933 88 66
    F 032 933 88 50
    contact(at)suisse-eole.ch

    ...........................................
    Revue de presse
    ...........................................

    Pour la première fois en Valais, 
les citoyens ont voté sur l'éolien

    Les citoyennes et les citoyens de Charrat ont plébiscité à 60% le plan d'aménagement du parc éolien. Leurs voisins de Saxon l’ont par contre refusé à 60%. Le projet sera donc redimensionné. Suisse Eole sort renforcée par les choix du week-end. Elle fera preuve de détermination à accompagner d'autres régions dans leur contribution au changement énergétique.

    Suisse Eole respecte le choix des citoyennes et des citoyens de localités concernées mais s’inquiète face à l’absence de perspectives dans certaines localités. L’étude récente commandée par l OFEV et l’OFEN aux universités de Saint-Gall et de Halle semble ici se confirmer, les personnes proches d’éoliennes vivent en bon voisinage avec elles, tandis que les personnes proches d’un futur parc sont plus enclines à s’en méfier. Suisse Eole s’engagera donc encore plus à l’avenir pour informer ces populations afin de vaincre ces à-priori.

    Les refus de l’éolien sont regrettables aux yeux de Suisse Eole. La nécessité d'un changement de politique énergétique fait quasiment l'unanimité mais il faut encore traduire cette volonté dans les actes et dans les communes.

    Les développeurs continueront à élaborer leurs projets avec encore plus de soin, en toute transparence et en étroite collaboration avec les représentants des intérêts locaux. Valeole, le développeur du parc concerné par cette votation en est un parfait exemple, elle appartient en effet pour moitié aux communes et pour l’autre moitié à des distributeurs régionaux.

    L'éolien joue un rôle de premier plan dans la nouvelle stratégie énergétique de la Confédération. Elle se complète idéalement avec l’hydraulique et le solaire et permettra à terme, selon les prévisions de la confédération, de couvrir 7% des besoins actuels.

    Pour plus de détails sur le projet, réactions, projections de paysage et témoignages divers: ValEole SA


    L’éolien du Léman aux Grisons

    Congrès de Suisse Eole du 6 décembre 2013 (Rétrospective)

    En une

    Pourquoi l’énergie éolienne est d’intérêt national

    L’inscription de l’intérêt national est un aspect central de la Stratégie énergétique 2050. Elle donne un poids politique et juridique accru aux projets éoliens. Mais comporte aussi certains risques.

    Deuxième sujet fort: Les trois quarts des riverains de parcs éoliens suisses ont une image positive de l’énergie éolienne.


    > Vers éole-info n° 27

    «Repowering» au Mont Crosin terminé

    Photo: Stephan Boegli

    Le «repowering», processus consistant à remplacer d’anciennes éoliennes par de nouvelles machines plus performantes, se développe sérieusement dans les pays Européens qui ont été les premiers à développer l’énergie éolienne moderne (Danemark, Allemagne etc...). Le parc éolien Suisse du Mont Crosin, un des sites pionniers en Suisse, est devenu à son tour acteur de cette phase nouvelle dans l’évolution technologique de l’éolien.
    Juvent et BKW/FMB ont remplacé courant octobre les 4 machines les plus anciennes du parc (trois V44 de 1996 et une V47 de 1998) par 4 machines V90-2MW de facture beaucoup plus récente.  La production, d’environ 2750 MWh avec les 4 machines précédentes, passera à 16400 MWh environ, soit une multiplication par 5 ou 6 de l’énergie produite, et ce avec un nombre identique de machines.
    Il est à noter, comme c’est généralement le cas dans les projets de repowering, que les anciennes machines devraient être vendues pour une réutilisation dans d’autre(s) parc(s) éolien(s) dans le monde. Rappelons aussi qu’une éolienne moderne ne prend que 6 mois à un an pour produire l’équivalent de l’énergie qui a été nécessaire à sa fabrication et à son installation (ce temps est même plus court dans le cas d’un «repowering»). Et la revalorisation de l’acier sur le marché du recyclage rend possible également une fin de vie écologiquement significative pour les éoliennes. C’est dire que le bilan environnemental des quatre machines démontées au Mont Crosin est loin d’être tiré, et qu’il progressera encore!

    Plus d'infos

    Les riverains plébiscitent les éoliennes!

    Les trois quarts des riverains de parcs éoliens suisses ont une image positive de l’énergie éolienne. La présence des installations n’aurait aucune influence sur leur bien-être ou alors seulement une influence minime. Seuls 6 % des riverains se disent fortement affectés. De l’avis des personnes interrogées, les avantages l’emportent largement sur les inconvénients éventuels. Ce sont les résultats très positifs d’une enquête réalisée par les universités de Halle-Wittenberg et de Saint-Gall. Les offices fédéraux de l’Energie (OFEN) et de l’Environnement (OFEV) ont soutenu cette recherche.

    L’étude confirme notamment que les anti-éoliens sont une minorité, mais une minorité active et qui donne de la voix. Plus d’un tiers de cette minorité de 5.5 % est prêt à s’engager personnellement, alors que, parmi les 78 % de partisans de l’éolien, une personne sur 18 seulement en ferait de même.

    Autre fait confirmé: les riverains de sites potentiels ont une attitude globalement plus négative que les riverains d’éoliennes en service. On peut supposer que ce phénomène est dû au fait que les éoliennes sont encore mal connues et peuvent faire peur. Pour Suisse Eole, un effort d’information reste nécessaire.

    Suisse Eole se réjouit en outre de constater que cette étude met l’accent sur les effets de l’énergie éolienne sur l’être humain. Elle contribuera sans aucun doute à rendre le débat plus objectif.

    > lire le communiqué de l'OFEN et l’étude (résumé en français)



    Le Conseil fédéral fixe de nouvelles règles pour la RPC

    Comme il l’a communiqué le 23 octobre dernier, le Conseil fédéral renonce à diminuer à 15 ans la durée de couverture de la rétribution à prix coûtant (RPC), qui reste donc de 20 ans. Les tarifs demeurent eux aussi inchangés, dans une fourchette de 13,5 à 21,5 ct. Cette décision contribue à améliorer les conditions-cadre de l’éolien en Suisse, qui deviennent ainsi plus sûres et plus stables. Désormais, le tarif RPC s’appliquera depuis la date de mise en service et non plus depuis celle de l’inscription en liste d’attente. Autre nouveauté, il faudra informer l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) de l’avancement du projet deux ans déjà après l’octroi de la RPC (contre quatre auparavant). Le délai concernant le permis de construire reste de quatre ans. Suisse Eole estime que le bonus d’altitude de 2,5 ct/kWh pour les installations situées à plus de 1700 m est nécessaire pour compenser les handicaps des sites alpins, comme la faible densité de l’air, les turbulences plus fortes ou encore les courants obliques dus à une topographie complexe. Les fabricants ont été amenés à concevoir des éoliennes spéciales pour ces conditions difficiles, avec des pales plus courtes, d’où une production moindre qu’avec des installations de même puissance dotées de pales standard. Le bonus d’altitude n’a pas vocation à faciliter le raccordement au réseau de sites éloignés. La nouvelle réglementation ne concerne actuellement qu’un petit nombre de projets. La branche s’emploie à travailler sur le long terme pour réduire durablement les inconvénients liés aux sites alpins.
    > le communiqué officiel (PDF)

    Lutersarni (LU) phase finale de construction

    Photo: CKW

    Les deux éoliennes construites en 2005 et 2011 sur le Rengg, près d’Entlebuch (LU), vont avoir de la compagnie. Une troisième installation, plus grande, est en construction sur le Lutersarni, à environ 500 mètres à vol d’oiseau.
    D’une hauteur de 80 mètres au moyeu, elle est dotée de pales de 40 mètres de rayon (le 27 août, les pales ont été installées sur le rotor). Avec une puissance nominale de 2,3 MW, elle devrait produire annuellement 2,7 millions de kWh. Le projet est réalisé par les Centralschweizerische Kraftwerke AG.

    > vous pouvez suivre la construction en direct (webcam)

     

     

    Le Conseil fédéral approuve le plan directeur du canton de Neuchâtel

    > voir le communiqué du 26.06.2013 (PDF)

    Le tournant énergétique et les mythes éoliens en vidéo

    L’Université de Saint-Gall s’est employée avec bonheur à vulgariser plusieurs sujets complexes dans une série de vidéos. Sur un ton enjoué et à un rythme rapide, l’un de ces petits films présente le tournant énergétique sous un angle original. Rolf Wüstenhagen, titulaire de la chaire de management des énergies renouvelables, apporte sa caution scientifique.

    Une autre vidéo démonte de manière tout aussi percutante les mythes qui ont trait à l’énergie éolienne. Tourné en anglais, le film est produit par l’organisation australienne Friends of the Earth, partenaire de Pro Natura.

    Vidéo sur le tournant énergétique (en allemand et en anglais)

    Vidéo sur les mythes éoliens (en anglais)

    Montage de la plus grande éolienne de Suisse

    Photo: Calandawind

    Une Vestas V112 domine depuis samedi 16 février 2013 la rive gauche du Rhin, à quelques kilomètres au nord de Coire. D'une hauteur de 120 m au moyeu et d'un diamètre de 56 m, c'est à ce jour la plus grande éolienne de Suisse. Sa puissance est de 3 MW et sa production devrait s'élever à 4,5 millions de kWh, ce qui correspond à la consommation de 1200 ménages.
    Suisse Eole félicite cordialement les deux initiateurs du projet, Josias Gasser (conseiller national vert'libéral GR) et Jürg Michel (ancien maire de Haldenstein) pour la réussite du montage et leur souhaite plein succès pour la phase de test et la mise en service, prévue courant mars 2013.
    Cette nouvelle installation porte la puissance installée totale des éoliennes suisses à 52 MW. La production d'une année normale est d'environ 92 millions de kWh, ce qui correspond à la consommation d'environ 26 000 ménages.

    Site Internet du projet

     

    Eoliennes: aucune influence sur les prix de l'immobilier

    La valeur d'un immeuble sur le marché dépend de nombreux facteurs, dont la situation, la desserte, la fiscalité, le taux hypothécaire ou encore la demande. Par rapport à tous ces facteurs, la simple présence d'éoliennes à proximité pèse assez peu dans la balance. Cette présence n'aura d'influence négative que s'il faut s'attendre a des immissions directes, ce qui est généralement évité par des mesures prises au niveau de la planification ou de l'exploitation. Par ailleurs, les propriétaires de maisons situées à proximité d'éoliennes encaissent souvent des loyers car ils louent leur terrain aux exploitants.

    > plus

    Vents favorables pour le virage énergétique: 10% d’éolien d’ici 2035

    Les calculs effectués jusqu’ici pour déterminer le potentiel éolien de la Suisse reposent sur des hypothèses dépassées: ainsi se sont exprimés le 26 novembre à Berne les conseillers nationaux Isabelle Chevalley et Bastien Girod, respectivement présidente et vice-président de Suisse Eole. En décidant de sortir du nucléaire, l’Allemagne, premier marché européen de l’éolien, a révisé sa stratégie en la matière: elle mise désormais aussi sur une augmentation de l’efficacité d’installations développées spécialement pour les régions de l’intérieur, où les vents soufflent moins fort que sur les côtes. Munies de pales plus longues qui leur offrent une prise optimale du vent, ces nouvelles éoliennes sont cependant à peine plus grandes et plus visibles que celles de 150 m de hauteur qui représentent le standard actuel.

    > plus d'information détaillée

    UR: une quatrième éolienne au Gütsch

    Bild: Markus Russi

    C’est à cause d’un canon de la forteresse du Saint-Gothard qu’il avait d’abord fallu se limiter à trois éoliennes au Gütsch. Mais la désaffectation des infrastructures militaires a laissé la voie libre à une quatrième installation, prévue dans le projet de 2010. Une nouvelle Enercon E44 a donc pris place en septembre dans le plus haut parc éolien d’Europe. Spécialement conçue pour des sites soumis à de fortes rafales de vent, elle a une hauteur de 55 m au moyeu, un diamètre de 44 m et une puissance de 900 kW. Les quatre éoliennes exploitées par Elektrizitätswerk Ursern (EWU), totalisant une puissance de 3,3 MW, devraient produire 4,5 GWh de courant vert par an.
    Elles sont visibles de l’entrée nord du tunnel du Saint-Gothard: quel plus beau symbole du changement énergétique en cours?

    > Infos sur le parc éolien

    Congrès de Suisse Eole avec Doris Leuthard

    Photo: M. Ahmadi

    Le congrès de Suisse-Eole du 25.10.2012 a fourni l’occasion de mettre en évidence les avantages qu’offre l’éolien aux communes. Ces avantages se traduisent en termes d’image – une région qui accueille des éoliennes témoigne de sa foi en l’avenir – mais aussi sur le plan économique (impôts, fermages, tourisme, promotion des produits régionaux, emplois). Quant aux aspects négatifs, des exemples ont montré comment y remédier autant que possible. La conseillère fédérale Doris Leuthard a souligné le rôle des communes: «C’est aux communes qu’il revient de statuer sur les projets énergétiques. Toutes les parties doivent être prêtes au compromis.» En conclusion, Mme Leuthard a donné son sentiment personnel sur la question: «Je trouve que les éoliennes ont une certaine beauté, y compris dans un paysage alpin.»

    Les exposés

    Crêt Meuron: un jugement qui fait fi des urgences énergétiques

    La Cour de droit public du Tribunal cantonal neuchâtelois a rendu le 8 octobre son jugement suite aux recours contre la modification du parc éolien du Crêt Meuron qu’avaient déposés des riverains et la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage.
    Afin de poursuivre ce projet porté notamment par un jugement du Tribunal fédéral au terme d’une procédure de sept ans, il fallait recourir à des éoliennes plus hautes de six mètres que celles initialement prévues, dont le constructeur avait entre temps cessé la production. En admettant les recours contre cette adaptation mineure, le Tribunal renvoie après onze années dans les méandres des procédures suisses, à la case départ, un projet éolien pourtant soutenu constamment par les autorités cantonales et communales concernées, ainsi que par le Tribunal fédéral. Ce projet devrait pourtant tirer profit d’un site avec d'excellents vents, avec peu d'effets sur le paysage et sans autre impact significatif.
    Le Tribunal cantonal a donné par son jugement la prépondérance à la conservation de spécifications techniques impossibles à assurer de par l’évolution des équipements. Cet exemple démontre la nécessité urgente d’assurer que l’intérêt prépondérant aille au déploiement des énergies renouvelables et à la sécurisation de l’approvisionnement indigène, comme le prévoit la loi fédérale actuellement en consultation.


    La plus grande éolienne de Suisse inaugurée à Charrat (VS)

    Image: B. Gutknecht

    La plus grande éolienne de Suisse a été inaugurée le 11 septembre 2012 à Charrat (VS). Avec sa puissance nominale de 3 MW et ses pales de 102 mètres de diamètre, Adonis surpasse ses voisines de la vallée du Rhône. Sa production annuelle attendue est de 6,5 millions de kWh, ce qui correspond à la consommation moyenne de 1800 ménages. Il s'agit de la troisième grande éolienne installée dans la région du coude du Rhône (après celles de Collonges et Martigny), particulièrement exposée aux vents. Ses dimensions et son emplacement promettent un excellent rendement.
    Adonis est propriété de ValEole, société créée en 2009 et qui regroupe les communes de Charrat, Fully, Saxon, Martigny, Riddes et Saillon, la société d'exploitation RhônEole ainsi que les distributeurs SEIC, Sinergy, Energie de Sion-Région et Group E Greenwatt.

    www.rhoneole.ch

    Vidéo de ValEole SA

     

    Bâle-Campagne, canton éolien

    Si tous les sites éoliens potentiels du canton de Bâle-Campagne étaient réalisés, ils pourraient produire 500 millions de kilowattheures et couvrir ainsi le quart des besoins locaux: tels sont les résultats d’une étude publiée le 10 septembre 2012 par le Conseil d’Etat. Bâle-Campagne a donc sa place au club des cantons ayant un réel potentiel éolien. Suisse Eole salue la démarche exemplaire des autorités de Liestal et leur contribution au changement énergétique.

    Prochaine étape: le canton va modifier son plan d’affectation en tenant compte des différents intérêts en jeu. Tant les citoyens que les communes et les distributeurs sont invités à soumettre leurs projets. La nouvelle approche du canton en matière de permis de construire est particulièrement prometteuse: des procédures engagées en parallèle et une coordination des services devraient permettre de gagner du temps.

     > Communiqué du canton de Bâle-Campagne


    Des agriculteurs militent pour l’éolien

    Le Conseiller d'Etat neuchâtelois Thierry Grosjean a remis, à Evologia/Cernier, le Prix à l'innovation agricole 2012 aux initiateurs du projet éolien de la Joux-du-Plâne.

    > plus

     

     

     

     

    Etude ETH: Plus c'est grand, plus c'est vert!

    Une étude de l'ETH de Zurich publiée à la fin juin 2012 se penche sur le rapport entre le diamètre du rotor et la hauteur du moyeu des éoliennes d'une part et leur production d'électricité d'autre part. La puissance des installations examinées est de 30 kW à 3 MW. Conclusion: plus le diamètre du rotor est grand et plus l'éolienne est haute, et plus le courant est vert! En effet, l'efficacité de l'installation est proportionnelle à sa taille. Autrement dit, plus elle est grande et plus la quantité de matériel nécessaire pour produire un kilowattheure est faible. A cela s'ajoute une économie en termes d'émissions de gaz à effet de serre durant la fabrication et le transport. Chaque fois que la production de l'installation double, l'impact sur l'environnement de l'électricité produite diminue de 14%. La plus récente des éoliennes prises en compte datant de 2005, il y a fort à parier que les nouvelles installations, mieux adaptées aux conditions suisses, soient encore plus vertes et efficaces.
     
    L'écobilan de l'énergie éolienne, réalisé d'après la méthode de l'Office fédéral de l'environnement, a démontré récemment qu'il s'agissait du mode de production d'électricité le plus écologique après l'hydraulique et la valorisation des déchets. La méthode prend en compte une large palette d'atteintes à l'environnement: les émissions de gaz à effet de serre, bien sûr, mais aussi les déchets et la pollution, de l'air, de l'eau et des sols.

    
> Article de Marloes Caduff dans Environmental Science & Technology (Pdf)
    > Article sur l'étude de l'ETH (lien externe)
    > Résultats de l'écobilan

    «Carte de l’éolien en Suisse»: Suisse Eole rectifie

    C’est avec la carte à l’agrandissement maximum que l’on atteint une visualisation proche de la réalité (emprise au sol et ordre de grandeur des éoliennes, ici exemple du site de Grandevent).

    Suisse Eole a pris connaissance de la première «carte de l’éolien en Suisse» proposée par l’association ProCrêtes. Une semi-première dans les faits puisque les plans directeurs neuchâtelois et vaudois pour l’éolien avaient déjà été rendus publics.
     
    Si elle avait été consultée, Suisse Eole aurait pu éviter un certain nombre d’erreurs qui rendent cette carte déjà obsolète à certains égards – ainsi le parc de la Givrine, qui figure sur le plan, a-t-il été écarté par les autorités vaudoises en même temps que dix-sept autres projets.
     
    De fait, plusieurs des parcs répertoriés ne verront sans doute jamais le jour, pour différentes raisons, techniques ou politiques.
     
    En même temps, paradoxalement, la carte proposée est trop en avance dans la mesure où, pour les projets retenus, aucun nombre définitif d’éoliennes ne peut être encore donné. Ce nombre est arrêté au moment des mises à l’enquête, sur base des études préliminaires achevées, ou en considération de facteurs humains - ainsi à Sainte-Croix le nombre d’éoliennes a-t-il été reconsidéré à la baisse, de sept à six, ce que la carte de ProCrêtes n’a pas pris en compte!
     
    Surtout, Suisse Eole regrette qu’une fois de plus, le graphisme choisi par les opposants exagère au-delà de toute proportion raisonnable l’emprise au sol et donc, implicitement, dans le paysage. De fait, les pointeurs de l’application choisie (Google maps) qui apparaissent sur la carte en vue générale, à la plus large échelle, équivalent chacun à une hauteur de près de… 3 km! L’impact est encore accentué en choisissant d’indiquer de manière extrême non pas le nombre de sites, mais le nombre d’aérogénératrices.

    Suisse Eole proposera dès que possible une visualisation plus proche des réalités de terrain.

    Remarquons encore que le Land allemand de Rhénanie-Palatinat compte aujourd'hui 1200 éoliennes sur une superficie deux fois moindre que celle de la Suisse, et pourtant, personne n’y crie à la submersion par les machines! Le Land vise même sereinement un triplement de sa puissance éolienne installée d'ici 2020.

    Chevalley et Girod: la génération éolienne

    L’assemblée générale de Suisse Eole a élu le 9 mai à Neuchâtel la conseillère nationale Isabelle Chevalley et son collègue Bastien Girod respectivement à la présidence et à la vice-présidence de l’association. Les délégués ont ainsi confié un duo jeune mais expérimenté la succession de Laurent Favre et le destin de la technologie qui présente le plus grand potentiel de développement à court et à moyen terme parmi les nouvelles énergies renouvelables.

    > Communiqué de presse

     

     

    Caricature: Lad

    Energie éolienne dans le Canton de Vaud

    Ainsi que ses autorités l’ont annoncé ce lundi, le canton de Vaud pourrait envisager de couvrir plus du quart de ses besoins électriques par l’énergie éolienne grâce à 170 aérogénératrices réparties sur 19 sites dont 9 déjà retenus et 10 retenus sous conditions. En associant ce potentiel éolien au potentiel hydroélectrique vaudois, plus de la moitié des besoins énergétiques du canton seraient couverts par une production locale propre et renouvelable.

    > Plus dans notre communiqué.

    Le "syndrome éolien" n'existe pas!

    Les éoliennes n'ont pas d'effets directs sur la santé humaine: c'est ainsi qu'un groupe d'experts indépendants mandaté par les services de la santé publique et de l'environnement du Massachusetts (USA) conclut ses travaux. Leurs recherches ne leur ont notamment pas permis d'attester l'existence d'un supposé "syndrome éolien". Aucun lien n'a pu être établi entre le bruit ou les infrasons émis par les éoliennes et les symptômes psychiques ou physiologiques ressentis par des personnes résidant à proximité d'installations. Par ailleurs, l'étude ne prenait pas en compte les bénéfices pour la santé humaine de l'énergie éolienne par rapport à des modes de production comme les centrales à gaz ou à charbon ou encore le nucléaire.

     Cette étude indépendante démontre une fois de plus la pertinence des exigences en vigueur en Suisse, notamment les distances minimales fixées par l'ordonnance sur la protection contre le bruit et la limitation de l'ombre portée.

    > pour en savoir plus sur l'étude et sur le livre de Nina Pierpont souvent invoqué par les anti-éoliens.

    Sainte-Croix (VD): Une victoire de la clairvoyance

    Les citoyennes et les citoyens du Balcon du Jura vaudois ont fait preuve de hauteur de vue. A l'occasion d'un vote consultatif, ils ont approuvé (53.05 %) la réalisation d'un parc éolien sur le territoire communal.
    Suisse Eole a confiance dans la détermination d'autres régions à apporter également leur contribution au changement énergétique.
    Avec ses six installations, le parc éolien de Sainte-Croix pourra produire annuellement quelque 22 millions de kWh de courant propre: de quoi alimenter 6100 ménages.
    > Plus
    > www.romande-energie.ch

    Pas de néodyme dans les éoliennes en Suisse!

    La chaîne de télévision allemande "Norddeutscher Rundfunk" a récemment diffusé un reportage faisant état de la présence dans les éoliennes de néodyme, une terre rare extraite dans des conditions néfastes pour l'environnement. En fait, très peu d'éoliennes contiennent cet élément et les fabricants recherchent des alternatives. Selon l'enquête menée par Suisse Eole auprès des exploitants, on ne trouve aucune grande éolienne contenant du néodyme en Suisse. Il n'y a donc pas de raison de douter de la propreté du courant éolien suisse. Les écobilans montrent que l'éolien est l'une des sources d'énergie qui ménagent le plus l'environnement.

    Fiche Néodyme
    Ecobilan de l'eolien

    Un accord permet à EolJoux d’aller de l’avant

    Le WWF et les partenaires du projet EolJoux sont parvenus à s’entendre. Aux termes de l’accord conclu le 9 décembre dernier, le parc de sept éoliennes pourra voir le jour. En contrepartie, les développeurs mettront en œuvre un programme d’économies d’énergie dans la vallée de Joux. Le WWF ne s’opposera ni aux plan d’affectation partiel ni au permis de construire. Il admet également la modification du périmètre inscrit à l’Inventaire des paysages d’importance nationale. Pour son secrétaire régional Serge Ansermet, l’important, pour le WWF, «c’est que la production d’énergie renouvelable ne se fasse pas au détriment de la nature. Le projet EolJoux remplit cette condition. En outre, il est porté par la communauté locale, ce qui est également un facteur positif.» Satisfaction partagée par Alain Bourqui, directeur général du distributeur régional SEVJ: «La productivité des éoliennes sera supérieure à la consommation régionale, industrie comprise.» Suisse Eole félicite les deux parties d’avoir trouvé ce compromis et espère que cette solution inspirera également d’autres organisations environnementales.
    www.eoljoux.ch
    www.wwf.ch

    La trentième éolienne de Suisse a été montée

    Une éolienne de 50 m de haut a été érigée le 11.11.2011 à Entlebuch (LU), à 300 m de l'installation construite il y a six ans par Windpower SA. Étant les deux du même type, elles s'intègrent harmonieusement au paysage. D'une puissance de 0,95 MW et d'un diamètre de 54 m, la nouvelle éolienne produira assez d'électricité pour alimenter quelque  300 ménages. Elle porte à 30 le nombre de grandes éoliennes en fonction sur le territoire suisse.

    La commune d'Entlebuch, cité de l'énergie et réserve de biosphère, avait déjà soutenu l'érection de la première installation et salue la nouvelle. «Les énergies renouvelables méritent notre soutien. Elles apportent non seulement des avantages au plan écologique mais aussi une plus-value économique à notre commune et à la réserve de biosphère Unesco d'Entlebuch», a déclaré Petra Wey-Hofstetter, chargée du dossier à l'exécutif communal.

    > Acceptation de l'éolien à Entlebuch (étude)

    Juvent SA dévoile les résultats d‘une étude inédite

    Juvent SA, propriétaire de la centrale éolienne de Mont-Crosin, a publié le 25 octobre les résultats d‘une étude qu’elle avait confiée à la Fondation rurale interjurassienne (FRI), afin d‘évaluer, avec les riverains, les impacts de la centrale et proposer des mesures en cas de nuisances constatées.

    On recense sur la superficie du parc (20 km²) 328 habitations, pour 195 propriétaires dont 50 agriculteurs, 17 vivant sur place. «Dans l’ensemble, l’acceptation de la centrale est bonne», résume Frédéric Chollet, responsable de l’étude, lequel, en relevant des débats parfois vifs, souligne aussi que «les personnes contactées ont toutes été positives en regard de l'intérêt que l'on portait à elles». Sept aspects ont été considérés: le bruit, les ombres portées, le balisage lumineux nocturne exigé par la sécurité aérienne, l’impact visuel, la protection des animaux, le trafic et le tourisme.

    > En savoir plus…

    Altitude record pour la plus récente éolienne suisse

    (c) SIG-Swisswinds

    La plus «jeune» éolienne de Suisse se dresse désormais à 2465 mètres d’altitude, au dessus du barrage de Gries près du col du Nufenen, entourée de sommets alpins. Il s’agit de l’implantation d’éolienne la plus élevée en Europe à ce jour. Cette éolienne Enercon E-70 d’une puissance de 2,3 MW a été mise en service ce 30 septembre 2011 en présence de la Conseillère fédérale Doris Leuthard et du Conseiller d’Etat valaisan Jean-Michel Cina. Symbole d’une production d’électricité au niveau local, l’installation incarne aussi fièrement le développement de la région d’Obergoms. Suisse Eole félicite SwissWinds Development GmbH et ses partenaires.
    voir aussi > www.swisswinds.com

    Une majorité de Jurassiens favorables à l'énergie éolienne

    Après le canton de Neuchâtel, c'est dans le canton du Jura que la population a été invitée à répondre, le temps d'un sondage, à des questions sur l'avenir énergétique. Et comme à Neuchâtel, les résultats dans le Jura sont clairs: la grande majorité des citoyens veulent un approvisionnement énergétique régional et renouvelable. Sur la question des éoliennes, 81% des sondés se déclarent favorables à l'éolien, et plus de la moitié sont prêts à des concessions sur le paysage (56% dans les Franches-Montagnes, 66% à Delémont et 69% dans le district de Porrentruy). Enfin, 82% des sondés sont en faveur d'un processus d'approbation plus rapide.

    > Télécharger le sondage
    Site Internet Jura.ch

    Nouvelles perspectives pour l’énergie éolienne

    L’énergie éolienne jouera, aux côtés des autres énergies renouvelables, un rôle important dans l’approvisionnement futur de la Suisse. Dans sa stratégie pour 2050, qu’il a dévoilée le 25 mai, le Conseil fédéral prône l’efficacité énergétique et une forte augmentation de la part des renouvelables dans le bouquet énergétique suisse, en donnant la priorité aux sources indigènes. Quant aux retombées économiques de cette réorientation de la politique énergétique, le Conseil fédéral estime que «les petites et moyennes entreprises de tout le pays profiteront des investissements dans l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, notamment dans les régions périphériques qui recèlent un important potentiel inexploité en termes d'éolien, de solaire et de biomasse». Des mesures concrètes sont à l’étude afin d’encourager et d’accélérer l’exploitation des énergies renouvelables:

    • suppression du plafond de la rétribution au prix coûtant;
    • simplification des procédures d’autorisation;
    • égalité de traitement entre les intérêts énergétiques et écologiques;
    • distinction entre zones protégées et zones exploitables soumises à un régime d’autorisation simplifiée pour les énergies renouvelables.

    La nouvelle stratégie et les mesures proposées seront soumises au Parlement lors de la session d’été.
    > plus

     

     

    Distances minimales forfaitaires: un non-sens!

    Plusieurs interventions parlementaires exigent des distances minimales forfaitaires entre les éoliennes et les habitations. Par rapport à la situation actuelle, une telle disposition aurait des conséquences extrêmement dommageables. Elle empêcherait toute approche différenciée des conditions locales et discriminerait l’énergie éolienne par rapport au trafic routier et ferroviaire, à l’industrie et aux centrales électriques conventionnelles, qui ne sont soumis à aucune exigence de la sorte. Son application sans nuances aurait pour conséquence de tuer l’éolien suisse en empêchant quasiment toute nouvelle implantation. Résultat : la Confédération se trouverait dans l’impossibilité d’atteindre ses objectifs. En outre, les comparaisons souvent hasardeuses faites avec les pays voisins laissent de côté des aspects décisifs.

    > plus

     

    Suisse Eole est membre de l'Agence des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique: